“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le tireur présumé Samine Said Ahmed (à droite) a toujours nié sa participation au double assassinat. Son avocat, Me Denis Fayolle, estime que le tireur, tel qu'il a été décrit par les témoins, est plus petit que son client.

Procès Pastor : des témoins nez à nez avec le tueur

35 personnes ont nettoyé l'amphithéâtre Alain Prado, parce que la nature est un patrimoine à préserver.

Tout doit disparaître !

Monaco : 1ère Journée des premiers secours

Heure d'été ou heure d'hiver? Chaque pays de l'Union Européenne devra trancher a...

Après une carrière militaire et trois décennies au service de la Principauté, l'heure de la retraite a sonné pour le colonel Fringant.

Le colonel Fringant

Vous partez aux Etats-Unis? Les contrôles aux aéroports vont être renforcés

Mis à jour le 03/11/2017 à 10:42 Publié le 03/11/2017 à 10:40
Des avions Air France

Des avions Air France Photo F.C

Vous partez aux Etats-Unis? Les contrôles aux aéroports vont être renforcés

De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur jeudi dernier, quelques jours avant l'attentat de New York, pour tous les passagers qui s'envolent pour les Etats-Unis.

Tous les passagers sont concernés, même américains. Au total, sept compagnies qui desservent les Etats-Unis depuis la France (Air France, Open Skies, American Airlines, Delta, United, Air Tahiti Nui, La Compagnie, Norwegian et XL Airways) sont impactées.

La mesure se traduit sous la forme d'un questionnaire, auquel les voyageurs sont obligés de répondre sous peine de se voir refuser l'embarquement.

Chez Air France, des employés sont chargés d'aborder les passagers dans la file d'attente des guichets d'enregistrement et dans la zone d'embarquement pour les passagers en transit, note Le Parisien

Selon le quotidien, les questions porteraient sur les raisons du voyage, la façon dont été confectionnés les bagages ou si le voyageur transporte des objets confiés par une autre personne.

à partir de 1 €


La suite du direct