“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Cette élue propose quatre solutions pour désengorger le trafic sur l'autoroute A...

L'Aquarius privé de pavillon, deux ONG dénoncent "la pression" de l'Italie sur l...

"Sauvons celles qui sont encore vivantes": l'appel de 88 personnalités pour lutt...

INTERVIEW. Shi Weiliang: "Huawei va encore embaucher en France, y compris à Soph...

Le tireur présumé Samine Said Ahmed (à droite) a toujours nié sa participation au double assassinat. Son avocat, Me Denis Fayolle, estime que le tireur, tel qu'il a été décrit par les témoins, est plus petit que son client.

Procès Pastor : des témoins nez à nez avec le tueur

Sur le chemin des Dames, dans les pas du prince Louis II

Mis à jour le 18/04/2017 à 11:53 Publié le 18/04/2017 à 11:53
Le prince Albert II est en déplacement, ce mardi 18 avril, dans les départements de l'Aisne et de la Marne.

Le prince Albert II est en déplacement, ce mardi 18 avril, dans les départements de l'Aisne et de la Marne. Photo DR

Sur le chemin des Dames, dans les pas du prince Louis II

Le prince Albert II est en déplacement, ce mardi 18 avril, dans les départements de l'Aisne et de la Marne. Le souverain commémore à sa manière les cent ans de la bataille du Chemin des Dames, l'une des plus meurtrières de la Première Guerre mondiale.

Deux jours après François Hollande, le prince Albert II a choisi de marcher dans les pas de son arrière-grand-père, le prince Louis II, qui était engagé volontaire dans l'armée française pendant toute la période de la guerre, chargé des fonctions d'officier de liaison à l'état-major de la 5e armée.

Ce mardi matin, Albert II s'est recueilli s’est recueilli dans la chapelle-mémorial de Cerny-en-Laonnois, dans l’Aisne, dont il a contribué à financer les nouveaux vitraux.

Il a ensuite inauguré une exposition relatant la participation du prince Louis de Monaco à la Première Guerre mondiale, préparée par les Archives du Palais princier.

En fin d'après-midi, le souverain doit assister à une prise d'armes au monument national des chars d'assaut de Berry-au-Bac, où a eu lieu le première offensive blindée de l'histoire militaire française. Il y a cent ans.


Plus d'infos ce mercredi dans Monaco-Matin.


La suite du direct