“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

35 personnes ont nettoyé l'amphithéâtre Alain Prado, parce que la nature est un patrimoine à préserver.

Tout doit disparaître !

Monaco : 1ère Journée des premiers secours

Heure d'été ou heure d'hiver? Chaque pays de l'Union Européenne devra trancher a...

Après une carrière militaire et trois décennies au service de la Principauté, l'heure de la retraite a sonné pour le colonel Fringant.

Le colonel Fringant

Les reproches du préfet des Alpes-Maritimes à Benoît Hamon après sa rencontre av...

Rybolovlev dans les "Panama papers"? "Il n’a jamais fait usage de sociétés offshore afin de dissimuler ses actifs"

Mis à jour le 05/04/2016 à 17:46 Publié le 05/04/2016 à 17:34
Tetiana Bersheda, avocate de Dmitri Rybolovlev.

Tetiana Bersheda, avocate de Dmitri Rybolovlev. Photo

Rybolovlev dans les "Panama papers"? "Il n’a jamais fait usage de sociétés offshore afin de dissimuler ses actifs"

L'entourage de Dmitry Rybolovlev, le président russe de l'AS Monaco a tenu à réagir après que son nom soit dévoilé dans la presse internationale dans le dossier "Panama papers", qui lève le voile sur le monde opaque des paradis fiscaux.

Dans l'entourage du Russe: "Comme elle l’a déjà indiqué par le passé, la famille Rybolovlev a mis en place ces structures de manière parfaitement légitime dans des buts de planification patrimoniale et de protection d’actifs.

Par ailleurs, la création de ces structures est sans rapport avec le divorce des époux Rybolovlev puisqu’elle date de 2002, soit six ans avant le début de ladite procédure.

L’utilisation de Xitrans Finance comme entité détentrice afin de constituer une collection d’œuvres d’art remarquables est parfaitement légitime et a été annoncée ouvertement dans de nombreuses publications internationales".

>> LIRE AUSSI. "Panama papers": le nom de Dmitry Rybolovlev apparaît dans le dossier

Tetiana Bersheda, avocate de Rybolovlev: "L’affaire des Panama Papers relaie des informations imprécises. Tant que les juridictions offshore existent, l’utilisation de sociétés sises dans de telles juridictions n’a rien d’illégal ou d’immoral en soi.

Toutefois, c’est uniquement l’utilisation à des buts contraires à la loi de telles sociétés qui doit être réprimé.

Les allégations relatives au divorce de Monsieur Dmitriy Rybolovlev sont erronées.

Tout d’abord, l’article omet d’indiquer que les ex-époux Rybolovlev ont annoncé par un communiqué conjoint, le 20 octobre 2015, qu’ils avaient divorcé à l’amiable, qu’ils avaient mis un terme à toutes les procédures pendantes et que Madame Rybolovleva avait définitivement retiré toutes prétentions contre Monsieur Rybolovlev et les personnes et entités liée à celui-ci.

Plus important encore, Monsieur Rybolovlev n’a jamais fait usage de sociétés offshore afin de dissimuler ses actifs. La création de Xitrans Finance date de 2002, soit six ans avant le début de la procédure de divorce, et est donc sans rapport avec le divorce des époux Rybolovlev".

à partir de 1 €


La suite du direct