“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

35 personnes ont nettoyé l'amphithéâtre Alain Prado, parce que la nature est un patrimoine à préserver.

Tout doit disparaître !

Monaco : 1ère Journée des premiers secours

Heure d'été ou heure d'hiver? Chaque pays de l'Union Européenne devra trancher a...

Après une carrière militaire et trois décennies au service de la Principauté, l'heure de la retraite a sonné pour le colonel Fringant.

Le colonel Fringant

Les reproches du préfet des Alpes-Maritimes à Benoît Hamon après sa rencontre av...

Place Masséna : ils disent non à l'état d'urgence

Mis à jour le 13/03/2016 à 05:10 Publié le 13/03/2016 à 05:10
De très nombreux membres d'associations et simples citoyens ont manifesté, hier, place Masséna à Nice.

De très nombreux membres d'associations et simples citoyens ont manifesté, hier, place Masséna à Nice. S. G.

Place Masséna : ils disent non à l'état d'urgence

Ils ne lâchent rien.

Ils ne lâchent rien. Et ne lâcheront rien. D'ailleurs, c'est écrit noir sur blanc. « Nous ne céderons pas », brandit, en tête de cortège, Teresa Maffeis, la pasionaria tout de vert vêtue, militante éternelle d'AdN. « Nous ne pouvons plus accepter ces atteintes aux libertés », peste-t-elle, au milieu de tous ceux, membres d'associations (1) ou simples citoyens, venus, hier, place Masséna, manifester contre l'état d'urgence et contre...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct