“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme instrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le prince Albert II parle de Johnny Hallyday: les 5 choses à retenir

Mis à jour le 06/12/2017 à 18:06 Publié le 06/12/2017 à 18:04
Avec le prince Albert II dans la loge princière de l’Open de tennis de Monte-Carlo, en 2001.

Avec le prince Albert II dans la loge princière de l’Open de tennis de Monte-Carlo, en 2001. Photo Patrick Blanchard

Le prince Albert II parle de Johnny Hallyday: les 5 choses à retenir

Dans un entretien accordé ce mercredi après-midi à Monaco-Matin, le prince Albert II témoigne de la tristesse ressentie à Monaco depuis l'annonce du décès de Johnny Hallyday. Le souverain confie également avoir noué avec l'idole des jeunes, au fil des années, "quelques liens d'amitié". Voici les phrases à retenir de cet entretien.

"Des liens d'amitié"

"Je l’ai rencontré à plusieurs reprises, à Paris et à Monaco quand il venait pour l’un de ses nombreux concerts. Nous nous sommes également vus à l’occasion de l’union de son fils David avec la fille de Michel Pastor. Nous avons ainsi noué, au fil des années, quelques liens d’amitié, même si nos rencontres étaient espacées."

"Johnny fait partie de notre quotidien"

"Johnny aimait bien venir en Principauté. Il avait à Monaco et dans la région, comme partout ailleurs, beaucoup de fidèles admirateurs. Johnny fait partie de notre quotidien, des moments agréables et festifs de notre vie."

"j'ai eu des périodes johnny"

"J’ai eu des périodes Johnny. Je n’ai pas constamment écouté sa musique mais j’y revenais souvent."

"Quelque chose de Tennessee"

"Mes chansons préférées? "Quelque chose de Tennessee", sans doute. J’aimais bien aussi ses premiers tubes, comme "L’idole des jeunes". Il y a "Marie", aussi, plus récemment.

"Un déjeuner à son domicile parisien"

"Je l’ai invité au Palais mais à chaque fois il était pris, ou il devait repartir. En revanche, il m’a invité à son domicile parisien, il y a quelques années, à l’occasion d’un déjeuner."


La suite du direct

En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.

Ok En savoir plus et gérer ces paramètres