“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme instrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

La douche anti-SDF, nouveau dispositif qui choque

Mis à jour le 07/12/2017 à 09:58 Publié le 07/12/2017 à 09:55
Illustration.

Illustration. Photo Eric Ottino

La douche anti-SDF, nouveau dispositif qui choque

Un nouveau dispositif destiné à tenir à l'écart les sans-abri a émergé à Paris. La Fondation Abbé Pierre a lancé une opération dans plusieurs villes de France -dont Marseille- pour lutter contre l'augmentation de ces aménagements anti-SDF.

"Au lieu d'empêcher les SDF de dormir ici, offrons-leur un logement décent ailleurs."

La Fondation Abbé Pierre épingle les installations destinées à chasser les sans domicile fixe. Et notamment le petit dernier: la douche froide. 

Ce système consiste en des jets d'eau, qui tombent du plafond et éclaboussent quiconque se trouvera en-dessous. Le dispositif est installé à l'entrée d'un parking près de la rue Rivoli à Paris. Seuls les automobilistes dotés d'un badge peuvent rentrer sans être mouillés. 

"Ce n'est pas bien méchant"

"Quand le jet ne fonctionne pas, ils viennent uriner dans l’entrée du parking et vous n’imaginez pas l’odeur, surtout l’été. C’est insupportable", assène la caissière du supermarché d'en face, rapportée par Le Parisien

"Lorsque vous sortez avec vos enfants et que la porte du parking s’ouvre sur quelqu’un en train de faire ses besoins, ce n’est pas très agréable", renchérit une habitante, qui loue un box. "Et puis certains sont très agressifs, voire violents", assure son mari. 

"Nous avons fait preuve de beaucoup de tolérance mais ce n’était plus possible. Ces jets, c’est ce que nous avons trouvé de plus efficace. Je comprends que cela puisse choquer. En même temps, mouiller quelqu’un ce n’est pas bien méchant", affirme Eric Lafontaine, responsable de services généraux de Pénates, propriétaire du parking. 

Le système a été bricolé en interne par les employés de la société. 

"Procédés particulièrement violents"

Du côté de la Fondatin Abbé Pierre, c'est la colère.

"Ces procédés sont particulièrement violents par ce qu’ils représentent. Nous, nous disons: plutôt que de faire la guerre aux pauvres, faisons la guerre à la pauvreté", dénonce Christophe Robert, délégué général de l'organisme. 

Plusieurs opérations coups de poing ont été organisées en France, et notamment à Marseille ce mercredi 6 décembre. 

"Ce n'est ni plus ni moins qu'une adaptation à l'être humain des systèmes anti-pigeons", a lancé Jean-Paul Jambon, bénévole à l'antenne varoise de la fondation et membre de la section Paca, interrogé par La Provence


La suite du direct

En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.

Ok En savoir plus et gérer ces paramètres