“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Cette élue propose quatre solutions pour désengorger le trafic sur l'autoroute A...

L'Aquarius privé de pavillon, deux ONG dénoncent "la pression" de l'Italie sur l...

"Sauvons celles qui sont encore vivantes": l'appel de 88 personnalités pour lutt...

INTERVIEW. Shi Weiliang: "Huawei va encore embaucher en France, y compris à Soph...

Le tireur présumé Samine Said Ahmed (à droite) a toujours nié sa participation au double assassinat. Son avocat, Me Denis Fayolle, estime que le tireur, tel qu'il a été décrit par les témoins, est plus petit que son client.

Procès Pastor : des témoins nez à nez avec le tueur

La chasse aux Pokémon interdite aux abords du stade Louis-II

Mis à jour le 03/08/2016 à 08:23 Publié le 03/08/2016 à 08:21
LE 20 07 2016  ; sujet pokemon go à Draguignan

La chasse aux Pokémon interdite aux abords du stade Louis-II

Depuis la fin de semaine dernière, le stade Louis-II affiche sur ses portes un écriteau on ne peut plus clair: "Chasse aux Pokémon Go interdite".

Pokemon Go, par son ampleur, effraie et affole certaines institutions. La gendarmerie française a mis en garde les joueurs à faire preuve de beaucoup de prudence en jouant. Surtout que, depuis sa sortie, l’application a déjà fait parler d’elle: chutes, incidents, bagarres…

Depuis la fin de semaine dernière, le stade Louis-II affiche sur ses portes un écriteau on ne peut plus clair: "Chasse aux Pokémon Go interdite". Ce mercredi soir, ni les supporters, ni les pokéfans ne pourront assister au match de l’AS Monaco – ou alors ces derniers devront éteindre leur application.

Ce message sera-t-il suffisant pour empêcher la chasse d’un Ronflex rare surgissant dans l’enceinte du stade? Rien n’est moins sûr. Toujours est-il que le message de la gendarmerie est légitime et se doit d’être rappelé: "Dresseurs Pokémon, dans votre chasse, soyez vigilants!"


La suite du direct