“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

35 personnes ont nettoyé l'amphithéâtre Alain Prado, parce que la nature est un patrimoine à préserver.

Tout doit disparaître !

Monaco : 1ère Journée des premiers secours

Heure d'été ou heure d'hiver? Chaque pays de l'Union Européenne devra trancher a...

Après une carrière militaire et trois décennies au service de la Principauté, l'heure de la retraite a sonné pour le colonel Fringant.

Le colonel Fringant

Les reproches du préfet des Alpes-Maritimes à Benoît Hamon après sa rencontre av...

DOSSIER DU MOIS. "J'ai été battu, torturé et vendu..." Le récit bouleversant d'un migrant venu de Guinée

Mis à jour le 01/02/2018 à 19:19 Publié le 25/01/2018 à 18:30
Il s'appelle Yaya. Il a 18 ans. Plus tard, il veut travailler dans la médecine ou les télécommunications.

Il s'appelle Yaya. Il a 18 ans. Plus tard, il veut travailler dans la médecine ou les télécommunications. G.A.

DOSSIER DU MOIS. "J'ai été battu, torturé et vendu..." Le récit bouleversant d'un migrant venu de Guinée

MIGRANTS: ET MAINTENANT ON FAIT QUOI? EPISODE 1. Il a passé des nuits entières caché dans des coffres de voiture, s’est fait dépouiller par des bandits du désert, avant d’atterrir en prison et d’être réduit à l’esclavage en Libye. Né en Guinée il y a 18 ans, Yaya a déjà tout connu: l’exil, la torture et la survie. Comment et pourquoi s’est-il enfui de son Afrique natale pour se retrouver aujourd’hui au fin fond du Var? Le jeune homme a tenu à raconter son histoire parce que, dit-il, "le monde doit comprendre pourquoi tous ces migrants arrivent en Europe".

C’est un témoignage parmi tant d’autres. Un récit de plus qui fait froid dans le dos et qui en dit long sur les raisons qui poussent ces milliers d’exilés à venir chercher l’asile en Europe. Yaya est de ceux-là. Originaire de Guinée, le jeune homme vit aujourd’hui entre Brignoles et Tourves, grâce...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct