“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme instrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Faits de société > DOSSIER. Charlotte, quand la maladie isole: "J'ai ...

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

DOSSIER. Charlotte, quand la maladie isole: "J'ai l'impression de faire semblant en permanence"

Mis à jour le 20/05/2017 à 01:01 Publié le 19/05/2017 à 19:19
Charlotte déteste le dimanche midi, parce qu'elle mange seule

COMMENT ROMPRE LA SOLITUDE. Elle est plus dangereuse que l’obésité et tue presque autant que le tabac. Quelles pistes pour s'en sortir? On vous raconte l'histoire de Charlotte, épisode 2.

Qui?

Charlotte a 27 ans. Elle vit au Cannet, elle est actuellement sans emploi.

Sa solitude

Charlotte est seule. Seule comme lorsqu'elle apprend "une nouvelle importante type naissance ou décès dans ma famille", et qu'elle se retrouve en ligne avec SOS Amitié parce qu'elle ne voit personne parmi les contacts enregistrés dans son téléphone avec qui la partager. 

Lorsque je la retrouve, elle est au téléphone. Elle raconte à sa mère comment son rendez-vous de l'après-midi s'est (mal) passé. 

Pour combattre sa solitude, elle use toujours de la même technique: multiplier les inscriptions à tout type d'événements ouverts au public pour combler son "agenda". Elle assiste aux réunions hebdomadaires Weight Watchers,...

Pour lire ce contenu :

1€ le premier moispuis 9,90€ par mois

Je regarde une publicité

J'accède à cet article en regardant une publicité

ou

La suite du direct

En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.

Ok En savoir plus