“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le spectacle pyrotechnique a embrasé le ciel de la baie des Anges.

Nice renoue avec le feu d'artifice du 15-Août

Menacés de disparition, les petits pêcheurs méditerranéens cherchent des solutio...

Loris Sikora joue devant le public du square des Etats-Unis.

Festival de musique : un jeune talent récompensé

"Elles ont toujours existé": le créateur du musée de la carte postale dénonce la...

Ces chercheuses azuréennes s'attaquent au cyberharcèlement chez les ados

Albert de Monaco intronisé par la confrérie bachique de Chinon

Mis à jour le 18/09/2016 à 08:46 Publié le 18/09/2016 à 08:45
Albert II de Monaco

Albert II de Monaco Photo Jean-François Ottonello

Albert de Monaco intronisé par la confrérie bachique de Chinon

Le prince Albert de Monaco a été intronisé samedi soir grand officier des Entonneurs Rabelaisiens à l'occasion du chapitre des vendanges de la confrérie bachique de Chinon qui se tenait dans les caves Painctes, où François Rabelais a situé l'oracle de la fontaine de la dive bouteille, a constaté l'AFP.

Albert de Monaco, qui était accompagné d'une quinzaine de proches, dont le champion cycliste Bernard Hinault, a indiqué aux journalistes présents avoir été converti aux vins de Chinon par le photographe Jean-Baptiste Leroux, originaire de la région et auteur de clichés sur la principauté.

Le prince, qui s'est engagé dans une ambiance festive à défendre les vins de Chinon et à en servir à ses hôtes, a par ailleurs commenté la victoire de l'AS Monaco devant Rennes (3-0) samedi soir, confortant ainsi sa place de leader de la Ligue 1 avec quatre victoires en cinq matches.

"Comme beaucoup de supporters de l'équipe, je suis un peu surpris par l'équipe monégasque qui ne nous avait pas habitués à une si grande constance", a-t-il dit aux journalistes.

Pour Albert de Monaco, c'est le résultat d'une "bonne dynamique dans la préparation. "Si on a une bonne défense, tout le reste s'enchaîne. Si le jeu peut se développer, l'attaque suit", a-t-il encore commenté avant de rejoindre les convives des Entonneurs Rabelaisiens.


La suite du direct

En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.

Ok En savoir plus et gérer ces paramètres