“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

QUIZ. A l'occasion de la venue d'Eliane Viennot sur la Côte d'Azur, testez vos c...

Coluche, Picasso, Cousteau... Ces familles qui se sont déchirées pour un héritag...

Une école à la pédagogie alternative ouvre à Cagnes-sur-Mer

Les lycéens sont en pleine discussion avec des étudiants de l'école supérieure des sciences commerciales d'Angers.

Les anciens de Fénelon guident les futurs bacheliers

Contre la torture animale, l'Ajpla montre les crocs

Albert de Monaco intronisé par la confrérie bachique de Chinon

Mis à jour le 18/09/2016 à 08:46 Publié le 18/09/2016 à 08:45
Albert II de Monaco

Albert II de Monaco Photo Jean-François Ottonello

Albert de Monaco intronisé par la confrérie bachique de Chinon

Le prince Albert de Monaco a été intronisé samedi soir grand officier des Entonneurs Rabelaisiens à l'occasion du chapitre des vendanges de la confrérie bachique de Chinon qui se tenait dans les caves Painctes, où François Rabelais a situé l'oracle de la fontaine de la dive bouteille, a constaté l'AFP.

Albert de Monaco, qui était accompagné d'une quinzaine de proches, dont le champion cycliste Bernard Hinault, a indiqué aux journalistes présents avoir été converti aux vins de Chinon par le photographe Jean-Baptiste Leroux, originaire de la région et auteur de clichés sur la principauté.

Le prince, qui s'est engagé dans une ambiance festive à défendre les vins de Chinon et à en servir à ses hôtes, a par ailleurs commenté la victoire de l'AS Monaco devant Rennes (3-0) samedi soir, confortant ainsi sa place de leader de la Ligue 1 avec quatre victoires en cinq matches.

"Comme beaucoup de supporters de l'équipe, je suis un peu surpris par l'équipe monégasque qui ne nous avait pas habitués à une si grande constance", a-t-il dit aux journalistes.

Pour Albert de Monaco, c'est le résultat d'une "bonne dynamique dans la préparation. "Si on a une bonne défense, tout le reste s'enchaîne. Si le jeu peut se développer, l'attaque suit", a-t-il encore commenté avant de rejoindre les convives des Entonneurs Rabelaisiens.


La suite du direct

En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.

Ok En savoir plus et gérer ces paramètres