“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme instrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Faits de société > 5 gestes qui sauvent les victimes d'accidents de l...

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

5 gestes qui sauvent les victimes d'accidents de la route

Mis à jour le 19/05/2017 à 16:45 Publié le 19/05/2017 à 16:43

Si vous êtes témoin d'un accident de la route, vous pouvez peut-être sauver des vies. A condition d'avoir les bons réflexes. Il y en a cinq.

Selon l'Académie de médecine, 10% des tués sur les routes seraient toujours en vie si les témoins, premiers sur les lieux en attendant les secours, avaient su pratiquer les bons gestes.

Listés ci-dessous, ils s'acquièrent en quelques heures de formation auprès de professionnels (associations, pompiers...).

Un Grassois, Didier Burggraeve, président du Capsu (Conseil d'action pour la prévention des accidents et les secours d'urgence) milite pour qu'ils soient enseignés obligatoirement avant l'obtention du permis de conduire.

1. Alerter les secours 

S'arrêter correctement et sans danger. Rester calme. Allumer les feux de détresse. Prévenir les secours (112), en précisant le lieu, le type de véhicule(s), le nombre et l’état des victimes, les facteurs aggravants (incendie, ravin…)

2. Baliser les lieux et protéger les victimes 

Porter un gilet, utiliser les triangles et les phares pour signaler l’accident en amont et en aval.

3. Ventiler  

Il y a deux urgences vitales: la respiration et les hémorragies externes. D'où l'importance de s'assurer que les voies aériennes sont libres (bouche, nez, gorge) en basculant prudemment la tête en arrière et desserrant les vêtements). Si le blessé ne respire plus, pratiquer le bouche à bouche ou bouche à nez. Surveiller en permanence.

4. Comprimer 

Appuyer directement la plaie qui saigne pour arrêter l'hémorragie. Mettre un pansement compressif pour se libérer. Surveiller en permanence.

5. Sauvegarder

Ne jamais laisser une personne inconsciente sur le dos. La placer sur le côté, en position latérale de sécurité. Couvrir le blessé exposé. S'il est en danger sur la chaussée: le tirer par les pieds sur le bas côté pour le mettre à l’abri. Attendre l'arrivée des secours.


La suite du direct

En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.

Ok En savoir plus