“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme instrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le tribunal est allé très au-delà des réquisitions du parquet général.

Trois ans ferme pour le collectionneur de fichiers pédopornographiques

Une exposition des œuvres de Tom Wesselmann en juin 2018 à Monaco

Des timbres et documents philatéliques parmi les plus rares au monde ce week-end à ...

Le GemlucArt expose le travail d'une centaine d'artistes à Monaco

De gauche à droite : Charles Scibetta, maire de Carros ; Joseph Segura, maire de Saint-Laurent-du-Var ; Michel Dessus, président de la chambre d'agriculture ; Nicole Merlino-Manzino, présidente du conseil d'exploitation de la régie des MIN d'Azur ; Christian Estrosi, maire de Nice ; Bruno Bettati, maire de La Gaude ; et Pascal Nicoletti, de la CCI.

Pas de centre commercial avec le parc des expos

PHOTOS. Les cinq modèles de Bugatti exposés dès lundi à Monaco

Mis à jour le 14/12/2017 à 10:06 Publié le 14/12/2017 à 10:05
L'exposition est est visible jusqu'au 10 mars 2018.

L'exposition est est visible jusqu'au 10 mars 2018. Photo Cyril Dodergny

PHOTOS. Les cinq modèles de Bugatti exposés dès lundi à Monaco

Les véhicules du constructeur Ettore Bugatti seront visibles à Fontvieille à partir de lundi 18 décembre, au musée qui accueille la collection personnelle de voitures du prince Albert II. Un siècle de prouesses mécaniques et de style inimitable, à la pointe du génie.

On y découvrira les véhicules les plus rapides de leur temps. Mais au-delà de la simple performance, il y a aussi la recherche d’une esthétique.

La plus performante: la Type 43, de 1930, avec ses huit cylindres en ligne monte à 180 km/h. Une vitesse que certains modèles modernes n’atteignent pas, et qui à l’époque en ébouriffait quelques-uns.

La plus royale: la Type 46, de 1931, dite "Petite Royale".

La plus belle: "Pour Ettore Bugatti, tout devait être beau." Et là, tout est aligné, lustré, briqué. Après la Seconde guerre mondiale, la production s’arrête. Elle ne reprendra que dans les années quatre-vingt-dix avec un modèle exposé lui aussi à Monaco, la EB110.

Les deux derniers bijoux du constructeur: la Veyron de 2015 (1200 CV, 415 km/h), et la Chiron de 2016 (1500 CV, vitesse bridée à 415 km/h) seront également présentes. Une merveille de technologie et de confort intérieur.


Savoir+
Exposition Bugatti
À la collection de voitures de S.A.S. le Prince de Monaco
Les Terrasses de Fontvieille
Du 18 décembre 2017 au 10 mars 2018
Informations: www.mtcc.mc/fr

L'exposition ouvre à partir du lundi 18 décembre.
L'exposition ouvre à partir du lundi 18 décembre. Photo Cyril Dodergny
L'exposition donne à voir  les véhicules les plus rapides de leur temps.
L'exposition donne à voir les véhicules les plus rapides de leur temps. Photo Cyril Dodergny

La suite du direct

En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.

Ok En savoir plus et gérer ces paramètres