“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le Grimaldi Forum pris d'assaut pour le dernier jour de l'exposition "L'Or des P...

PHOTOS. Monaco déménage pour s'installer dans la Cité Interdite

Il dessine un timbre pour célébrer une expo de Monaco en Chine

PHOTOS. Découvrez vos "princes photographes" au Palais princier

L'exposition "L'Or des Pharaons" enregistre un record de fréquentation avec 23.0...

Le retour de Cousteau au Musée océanographique

Mis à jour le 10/03/2016 à 12:05 Publié le 10/03/2016 à 11:58
Soucieux de préserver l’empreinte du célèbre explorateur sur le musée qu’il dirige, Robert Calcagno a acheté sur internet cette photo en noir et blanc du commandant Cousteau.

Soucieux de préserver l’empreinte du célèbre explorateur sur le musée qu’il dirige, Robert Calcagno a acheté sur internet cette photo en noir et blanc du commandant Cousteau. Photo A.C.

Le retour de Cousteau au Musée océanographique

En 2018, une grande exposition rendra hommage au commandant Cousteau, directeur du Musée océanographique pendant trois décennies, ainsi qu’aux princes Albert Ier et Albert II

Là, vous entrez dans le bureau du Commandant…» À chaque fois, ou presque, qu’il reçoit un hôte dans son bureau, Robert Calcagno ne peut pas s’empêcher d’adresser un clin d’œil à son illustre prédécesseur. Celui qui a fait découvrir au grand public le monde de la mer avec ses films et documentaires. L’inventeur de la plongée sous-marine moderne. L’explorateur de tous les océans du globe avec La Calypso. L’homme au béret rouge. Mais aussi le directeur du Musée océanographique de Monaco pendant presque 32 ans.

Jacques-Yves Cousteau a occupé ce même bureau du 20 mars 1957 jusqu’au 31 décembre 1988. Bien entendu, le mobilier a changé. Le Commandant aimait le style moderne. Celui des années 1970. Robert Calcagno, à son arrivée en 2009 – il a d’ailleurs succédé à un autre grand explorateur, Jean-Louis Étienne –, a opté pour un mobilier plus ancien, datant du début du XXe siècle. Beaucoup de visiteurs croient, à tort, que ce choix est un hommage à Cousteau…

On l’appelait le « Musée Cousteau

Aussi surprenant que cela puisse paraître, il ne reste quasiment aucune trace des trois décennies que l’homme au bonnet rouge a passées à la tête du Musée océanographique. Ni dans ce bureau, ni...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct