“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

L'AS Monaco recrute Benjamin Henrichs

Les 5 (bonnes) raisons d'aller au Jumping de Monte-Carlo ce samedi

L'élite mondiale de saut d'obstacles attendue au Longines Athina Onassis Horse d...

DIAPO. Revivez la journée de dimanche au Jumping de Monaco

Delestre ne lâche rien au Jumping de Monte-Carlo

VIDÉO. Dans les coulisses du Jumping de Monaco avec le champion olympique Roger-Yves Bost

Mis à jour le 24/06/2017 à 12:58 Publié le 24/06/2017 à 12:15
Roger-Yves Bost.

Roger-Yves Bost. Photo G. T.

VIDÉO. Dans les coulisses du Jumping de Monaco avec le champion olympique Roger-Yves Bost

Nice-Matin s'est glissé dans les boxes et les paddocks du Jumping de Monaco pour filmer en direct la préparation du champion Roger-Yves Bost. Retrouvez notre vidéo.

Un jumping atypique. Coincé entre la mer et le Rocher, concentré de stars. People, bien sûr (coucou, Bill Gates!), mais aussi et surtout pointures mondiales de l'équitation.

Dans les paddocks du Jumping de Monaco, 7ème étape du Longines Global Champions Tour, on croise Attina Onassis, les Français Kevins Staut et Simon Delestre, Charlotte Casiraghi.

Puis, au milieu de l'agitation, le visage paisible de Roger-Yves Bost. Le médaillé olympique par équipe n'est ni en retard, ni en avance. Il arrive dans le box avec la ponctualité tranquille des grands champions. Décontracté, prêt.

On lui demande timidement s'il est d'accord pour passer en direct sur Facebook pendant sa préparation. Certains cavaliers ont besoin de concentration pour rentrer dans leur bulle. Bosty en fait une formalité. 

"Une grosse épreuve le premier jour c'est toujours difficile, mais le cheval a l'air bien" se contente-il de glisser en préparant sa monture. Sunshine du Phare, étalon de 11 ans, ne bronche pas. Il est aussi décontracté que son cavalier.  

Les deux champions se dirigent tranquillement vers le paddock. Au pas, à l'ombre des buildings de Monaco. Bosty nous adresse quelques mots de temps en temps, commente l'état d'esprit de son cheval.

Sur le paddock, les autres cavaliers vont et viennent, ils sont à l'étroit. Bosty et Sunshine du Phare se mêlent tranquillement à la cohue. "Il se réveille quand il entre en piste" souffle le médaillé à Rio. Il est temps de les quitter.

Bosty finira huitième, en réalisant un double sans faute avec un chrono de 34''27.


La suite du direct