“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Sauver le littoral (2/2). Epis, digues, bambous... comment protéger les plages d...

Sauver le littoral (1/2). Cette application vous permet de découvrir si votre pl...

Vous allez aux Journées du patrimoine ce week-end? La Région vous offre (presque...

Vous voulez "nettoyer" la nature samedi sur la Côte d'Azur? On vous dit où aller

Le 15 septembre, ils vont "nettoyer" la planète. Et vous?

Vous ne finissez pas votre assiette au restaurant? Le "doggy bag" se démocratise pour lutter contre le gaspillage

Mis à jour le 16/10/2017 à 10:46 Publié le 16/10/2017 à 12:00
Michel Callendret, du Bistrot des remparts à Toulon.

Michel Callendret, du Bistrot des remparts à Toulon. Guillaume Aubertin

Vous ne finissez pas votre assiette au restaurant? Le "doggy bag" se démocratise pour lutter contre le gaspillage

Depuis le 1er janvier, les "sacs à emporter" proposés par les restaurateurs font officiellement partie des solutions recommandées par les professionnels pour lutter contre le gaspillage alimentaire.

Le concept est presque vieux que le monde. Mais il tend aujourd’hui à prendre une nouvelle dimension. Car à l’heure où les consciences commencent tout doucement à s’éveiller pour lutter contre le gâchis alimentaire, le recours au "doggy bag" pourrait bientôt devenir un simple réflexe de bon sens. C’est en tout cas ce que souhaite l'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie (Umih), en recommandant à tous les restaurateurs français de...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct