“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Sauver le littoral (1/2). Cette application vous permet de découvrir si votre pl...

PHOTOS. Rencontres effrayantes dans les entrailles du Musée océanographique de M...

DOSSIER. Péage positif, voies réversibles, covoiturage... Cinq solutions testées...

11 moments qui témoignent de la relation (très) explosive entre Brigitte Bardot ...

Madonna, Hugh Grant, Pierce Brosnan... La pléiade de stars annoncées au 2e Gala ...

Monaco a frôlé le seuil d'alerte pollution à l'ozone ce mercredi, ce qu'il faut savoir sur ce gaz dangereux pour la santé

Mis à jour le 09/08/2018 à 08:47 Publié le 09/08/2018 à 08:47
L’ozone est issu de la dégradation de molécules contenues, par exemple, dans les gaz d’échappement.

L’ozone est issu de la dégradation de molécules contenues, par exemple, dans les gaz d’échappement. Photo Cyril Dodergny

Monaco a frôlé le seuil d'alerte pollution à l'ozone ce mercredi, ce qu'il faut savoir sur ce gaz dangereux pour la santé

Mercredi matin, un premier seuil d'alerte à la pollution à l'ozone a été frôlé. L'occasion de rappeler quelques conseils et de faire le point sur ce gaz qui peut-être dangereux pour la santé.

La chaleur, le manque d'air, il n'en fallait pas plus pour qu'un corollaire de la canicule fasse son apparition: l'alerte à l'ozone.


En matière de qualité de l'air, Monaco suit les directives européennes qui recommandent de prévenir les populations quand le seuil de 180 µg/m3 d'air est atteint. Et cette fois, les autorités de la principauté ont même été proactives.


"Nous n'avons pas encore atteint ce seuil, mais nous avons relevé ce mercredi matin des quantités d'environ 170 µg/m3, alors nous avons décidé d'informer la population", explique Valérie Davenet, directrice de l'Environnement.


Plusieurs seuils


Hier, nous avons donc frôlé le premier seuil d'alerte. Cela signifie qu'une...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct

En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.

Ok En savoir plus et gérer ces paramètres