“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Sauver le littoral (2/2). Epis, digues, bambous... comment protéger les plages d...

Sauver le littoral (1/2). Cette application vous permet de découvrir si votre pl...

Vous allez aux Journées du patrimoine ce week-end? La Région vous offre (presque...

Vous voulez "nettoyer" la nature samedi sur la Côte d'Azur? On vous dit où aller

Le 15 septembre, ils vont "nettoyer" la planète. Et vous?

Le prince Albert II dans le Var pour le lancement d'une journée de sensibilisation du public sur la disparition des abeilles

Mis à jour le 20/06/2017 à 10:52 Publié le 20/06/2017 à 05:29
Le prince Albert II aux côtés de Thierry Dufresne, créateur de l'Observatoire français d'apidologie et Mme Dufresne

Le prince Albert II aux côtés de Thierry Dufresne, créateur de l'Observatoire français d'apidologie et Mme Dufresne Photo F.M.

Le prince Albert II dans le Var pour le lancement d'une journée de sensibilisation du public sur la disparition des abeilles

Hier à Mazaugues, le souverain a lancé la journée « Des Fleurs pour les abeilles », destinée à mobiliser le grand public pour semer, chaque 20 juin, des graines de plantes mellifères

Hier à Mazaugues, le prince Albert II est venu soutenir la cause des abeilles, sur le domaine accueillant l'Observatoire français d'apitologie fondé par Thierry Dufresne au cœur du massif de la Sainte-Baume (lire ci-dessous).

Très engagé dans la défense de l'environnement et la protection de la biodiversité, le souverain a ainsi apporté sa caution au lancement de la campagne "Des Fleurs pour les abeilles", en présence du préfet du Var Jean-Luc Videlaine. Cet événement est destiné à toucher le grand public et à embarquer les entrepreneurs pour qu'ils s'engagent dans la lutte contre l'une des causes identifiées de...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct