“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Cette vaste opération est financée par l'Agence française pour la biodiversité (AFB) à hateur d'un million d'euros. L'entreprise Michelin apporte une contribution de 200 000 euros.

Plus de vingt mille pneus repêchés sous la mer

Lundi, Salim, Walid et Yanis, joueurs et éducateurs du football Club de Beausoleil, ont paraphé le contenu de leur « mission », en en présence des personnalités à la Mission locale.

Trois joueurs du Football club s'impliquent auprès de la jeunesse

Empruntez "La Route du goût" pour célèbrer la gastronomie bio à Monaco

Sauver le littoral (2/2). Epis, digues, bambous... comment protéger les plages d...

Sauver le littoral (1/2). Cette application vous permet de découvrir si votre pl...

Le gouvernement veut inciter les commerçants monégasques à trier leurs déchets

Mis à jour le 08/01/2018 à 11:37 Publié le 08/01/2018 à 05:07
La boutique Corner Store, sur le Rocher, a adhéré au label. « C'est une discipline naturelle pour nous», avoue la responsable du magasin, Gaëlle Corlay.

La boutique Corner Store, sur le Rocher, a adhéré au label. « C'est une discipline naturelle pour nous», avoue la responsable du magasin, Gaëlle Corlay. Cyril DODERGNY

Le gouvernement veut inciter les commerçants monégasques à trier leurs déchets

Après la démarche «Commerce engagé» initiée en 2014, le gouvernement lance un label évolutif. Les adhérents sont invités à modifier leurs habitudes en privilégiant des comportements responsables

À l'heure où la France vient d'interdire la vente des cotons-tiges, Monaco poursuit son combat pour inciter ses habitants à un mode de consommation plus responsable. Les commerçants sont aux premières loges des ambitions du gouvernement pour respecter son plan climat, dont l'un des objectifs est la réduction des déchets. Le label «Commerce engagé» matérialise cette volonté. Il a été choisi par la Principauté pour sa «faisabilité».

«Les adhérents doivent remplir un cahier des charges qui est adapté à la configuration du territoire», précise Valérie Davenet, Directeur de l'Environnement. « Il vise à mettre en avant des "magasins pilotes", ceux ayant déjà...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct