“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Tous les lundis, les animations ont lieu à Villefranche-sur-mer.

Cet été le Bibliomer arpente le littoral

Dix artistes internationaux ont graffé pendant trois jours sur le thème « Planète à croquer ? ». Daze, ici en pleine création jeudi soir, a vu son œuvre partir au triple de sa mise à prix aux enchères.

UPAW trouve son public et séduit les artistes

DOSSIER. Vos 5 propositions pour doper le covoiturage et réduire les embouteilla...

Un voilier pour repérer le chant des baleines et recenser les cétacés de Méditer...

Daze, Mad C, Julien Colombier, Rémi Rough, Beli, Xavier Magaldi, Kashink, Huge, Shoe et Mr OneTeas ont sorti les pinceaux, les bombes et les rouleaux de peinture pour interpeller le public sur le devenir de la planète.

Derniers coups de bombe pour sauver la planète

La Fédération de pêche en mer à la rescousse du thon rouge

Mis à jour le 13/01/2018 à 05:04 Publié le 13/01/2018 à 05:04
« De gros spécimens de plusieurs dizaines de kilos et qui peuvent aussi dépasser la centaine se trouvent proches de la côte, entre 500 m et 3 km du rivage », explique Guillaume Benoît (à gauche), vice-président de la Fédération de pêche en mer de Monaco.	(DR)

La Fédération de pêche en mer à la rescousse du thon rouge

Les membres de l'association prônent « une pêche éthique et durable ». Ils ont lancé un projet pour aider les scientifiques grâce aux techniques de marquage en « catch and release »

Contribuer efficacement à la recherche sur le thon rouge en aidant la communauté scientifique. Voilà le projet phare de la jeune Fédération de pêche en mer de Monaco. Cette association a été lancée - ou plutôt relancée - il y a moins d'un an par deux amis passionnés de pêche et du monde maritime très concernés par la protection et la préservation de la mer et de ses espèces.


David Gamba et Guillaume Benoît, respectivement président et vice-président, ont eu l'idée de reprendre cette Fédération inactive depuis 1991. Six membres, qui adhèrent tous au projet, prennent désormais part à l'aventure. « Notre objectif est de prôner...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct

En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.

Ok En savoir plus et gérer ces paramètres