“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Sauver le littoral (2/2). Epis, digues, bambous... comment protéger les plages d...

Sauver le littoral (1/2). Cette application vous permet de découvrir si votre pl...

Vous allez aux Journées du patrimoine ce week-end? La Région vous offre (presque...

Vous voulez "nettoyer" la nature samedi sur la Côte d'Azur? On vous dit où aller

Le 15 septembre, ils vont "nettoyer" la planète. Et vous?

L'Aspona a gagné sa bataille contre le parking des Sablettes

Mis à jour le 07/04/2018 à 21:41 Publié le 07/04/2018 à 15:00
Pollution, détérioration du milieu aquatique, abattage des arbres... Depuis le début du projet, l'Aspona considère que le parking des Sablettes, inauguré en 2016, allait avoir des impacts significatifs sur l'environnement. Après, la décision du tribunal administratif, la mairie va devoir relancer une nouvelle révision du PSMV.

Pollution, détérioration du milieu aquatique, abattage des arbres... Depuis le début du projet, l'Aspona considère que le parking des Sablettes, inauguré en 2016, allait avoir des impacts significatifs sur l'environnement. Après, la décision du tribunal administratif, la mairie va devoir rela... Jean-François Ottonello

L'Aspona a gagné sa bataille contre le parking des Sablettes

L'association dénonçait l'absence «d'évaluation environnementale» et a obtenu gain de cause au tribunal. Pour la mairie et la DDTM, pas de conséquence sur le parking et la dalle en construction.

L'affaire n'a pas fini de créer des remous sur la baie de Menton. Depuis 2014, la construction du parking des Sablettes et le plan de sauvegarde et de mise en valeur (PSMV) du Vieux Menton sont dans le collimateur de l'association environnementale l'Aspona (1). Le 22 mars dernier, le tribunal administratif de Nice a prononcé l'annulation de la révision du PSMV, comme le demandait l'association. Retour sur la génèse de ce dossier et ses conséquences.

Pourquoi un recours de l'Aspona?

En 2014, l'Aspona avait contesté les modalités de révision du PSMV (2) et notamment l'abscence d'évaluation environnementale. «Alors que le principal objet de la révision portait sur la construction du parking des Sablettes», précise l'association.

Cette dernière...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct