“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

PHOTOS. Balade à cheval avec Madonna, bateau électrique, dîner étoilé dans l'Him...

Cette vaste opération est financée par l'Agence française pour la biodiversité (AFB) à hateur d'un million d'euros. L'entreprise Michelin apporte une contribution de 200 000 euros.

Plus de vingt mille pneus repêchés sous la mer

Lundi, Salim, Walid et Yanis, joueurs et éducateurs du football Club de Beausoleil, ont paraphé le contenu de leur « mission », en en présence des personnalités à la Mission locale.

Trois joueurs du Football club s'impliquent auprès de la jeunesse

Empruntez "La Route du goût" pour célèbrer la gastronomie bio à Monaco

Sauver le littoral (2/2). Epis, digues, bambous... comment protéger les plages d...

Journée sans voitures, interdiction du fuel, panneaux solaires: Monaco lance sa révolution verte

Mis à jour le 23/03/2017 à 20:12 Publié le 23/03/2017 à 20:09
Monaco s'engage vers la neutralité carbone en 2050.

Monaco s'engage vers la neutralité carbone en 2050. M-M

Journée sans voitures, interdiction du fuel, panneaux solaires: Monaco lance sa révolution verte

Le jeudi 23 mars 2017 fera date en Principauté. Le prince Albert II a dévoilé, ce jeudi soir au Yacht-club, le livre blanc de la transition énergétique.

Un document ambitieux appuyé d'annonces "historiques". C'est le fruit de mois d'échanges entre institutions, entreprises et membres de la société civile.

En préambule d'un discours marquant du souverain, le conseiller de gouvernement-ministre de l'Équipement, l'Environnement et l'Urbanisme, Marie-Pierre Gramaglia, a résumé les ambitions de Monaco.

Des objectifs bien plus élevés que les engagements des autres pays signataires des Accords de Paris lors de la COP 21.

"Moins 50% de réduction des gaz à effets de serre en 2030 par rapport à 1990 et la neutralité carbone en 2050. Ces objectifs impliquent un rythme de réduction des émissions quatre fois plus rapide que ce qui a été suivi jusqu'à présent."

"La création d'un pacte national"

Un "défi" selon le prince Albert qui a, dès lors, égrené une impressionnante feuille de route en matière de développement durable!

Avec un but évident: devenir une référence mondiale en terme de préservation de la planète.

"Notre communauté toute entière doit s'engager sans raison, sans a priori, et avec courage et détermination, dans la voie de cette transition énergétique. Pour faciliter cette mobilisation, j'appelle de mes vœux la création d'un pacte national sur la transition énergétique qui associe toutes les forces vives de notre pays."

Un élan facilité par l'instauration de "mesures incitatives… pour accompagner notre pays vers la décarbonisation".

Panneaux solaires et interdiction du fuel

Un cadre réglementaire qui, en pratique, devra conduire à "encourager le développement des panneaux solaires avec le mise en place d'un cadastre solaire avant cet été", "l'interdiction du fuel pour la chauffage", "la création d'une plateforme d'informations", "des subventions" ou encore des "initiatives nouvelles comme la création d'une journée sans voitures".

"Soyez assurés de ma détermination pour que notre société évolue de façon progressive mais irréversible vers cette transition énergétique. Toutes les décisions que nous prenons aujourd'hui trouvent leur efficacité dans leur immédiateté et leurs effets bénéfiques dans l'avenir", a conclu Albert II, que l'on peut désormais qualifié de "prince écolo".

Retrouvez notre dossier complet, ce samedi, dans Monaco-Matin.

 

La suite du direct