“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Cette vaste opération est financée par l'Agence française pour la biodiversité (AFB) à hateur d'un million d'euros. L'entreprise Michelin apporte une contribution de 200 000 euros.

Plus de vingt mille pneus repêchés sous la mer

Lundi, Salim, Walid et Yanis, joueurs et éducateurs du football Club de Beausoleil, ont paraphé le contenu de leur « mission », en en présence des personnalités à la Mission locale.

Trois joueurs du Football club s'impliquent auprès de la jeunesse

Empruntez "La Route du goût" pour célèbrer la gastronomie bio à Monaco

Sauver le littoral (2/2). Epis, digues, bambous... comment protéger les plages d...

Sauver le littoral (1/2). Cette application vous permet de découvrir si votre pl...

Interdiction de baignade : l'incident n'est pas clos

Mis à jour le 30/08/2017 à 10:33 Publié le 30/08/2017 à 05:22
Le déversement d’eaux usées est parti de la station d’épuration, située au niveau du Bastion.

Le déversement d’eaux usées est parti de la station d’épuration, située au niveau du Bastion. Michael Alesi

Interdiction de baignade : l'incident n'est pas clos

Après l'épisode de risque de pollution survenu la semaine dernière, l'association des usagers du port demande qu'une réunion soit tenue en mairie pour évoquer « les dysfonctionnements »

La flamme verte a beau avoir retrouvé sa place sur les plages de Menton, le président de l'association des usagers du port de Garavan (AUPPMG) n'a pas l'intention de mettre son drapeau dans sa poche.

"Nous ne pouvons nous satisfaire des réponses données par Veolia", introduit ainsi Georges Grassi dans une lettre ouverte au maire. Après qu'un épisode inédit de déversement d'eaux usées est survenu la semaine dernière, impliquant une interdiction de baignade durant presque trois jours sur toutes les plages de Menton.

La société d'assainissement avait alors justifié l'incident par un "amas de filasse et des morceaux de bois qui obstruaient le déversoir...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct