“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Cette vaste opération est financée par l'Agence française pour la biodiversité (AFB) à hateur d'un million d'euros. L'entreprise Michelin apporte une contribution de 200 000 euros.

Plus de vingt mille pneus repêchés sous la mer

Lundi, Salim, Walid et Yanis, joueurs et éducateurs du football Club de Beausoleil, ont paraphé le contenu de leur « mission », en en présence des personnalités à la Mission locale.

Trois joueurs du Football club s'impliquent auprès de la jeunesse

Empruntez "La Route du goût" pour célèbrer la gastronomie bio à Monaco

Sauver le littoral (2/2). Epis, digues, bambous... comment protéger les plages d...

Sauver le littoral (1/2). Cette application vous permet de découvrir si votre pl...

En dix ans, la mairie de Monaco a participé à planter 10.000 arbres sur la Tête de Chien

Mis à jour le 25/01/2018 à 13:09 Publié le 25/01/2018 à 11:16
La campagne de reboisement de l'oprération "Une naissance=un arbre" se poursuit à la Tête de Chien.

La campagne de reboisement de l'oprération "Une naissance=un arbre" se poursuit à la Tête de Chien. Photo Jean-François Ottonello

En dix ans, la mairie de Monaco a participé à planter 10.000 arbres sur la Tête de Chien

La mairie a fêté ce jeudi matin le dixième anniversaire de son opération "Une naissance, un arbre", en continuant sa campagne de reboisement. Le principe est le même depuis une décennie. En s’inscrivant dans une opération portée par l’ONU, la mairie de Monaco a choisi de planter un arbre pour chaque naissance en Principauté.

L'opération se déroule particulièrement sur les contreforts de la Tête de Chien, entre Cap-d'Ail et La Turbie, où 5.000m2 avaient été détruits par un incendie il y a quelques années.

"En dix ans, 10.000 arbres ont reboisé cet espace", s’est félicité le maire Georges Marsan, ce jeudi matin, qui avait invité les employés communaux, jeunes parents dans l’année, à venir avec leur progéniture, participer à la plantation. 

En effet, ce jeudi, une campagne pour planter 938 arbres, correspondant aux 938 naissances enregistrées en 2016 en Principauté, a démarré.

Avec des essences sélectionnées: chêne vert, érable de Montpellier, pistachiers, "des espèces plus robustes que les résineux en cas d’incendie, qui ont des chances de reprise forte et qui ne nécessitent pas d’arrosage", précise Frédéric Dreyer, responsable de l’unité territoriale de l’ONF, partenaire du projet.


Plus d'infos ce vendredi dans Monaco-Matin.


La suite du direct