“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Ils ont pédalé pour la sauvegarde des océans

PHOTOS. Balade à cheval avec Madonna, bateau électrique, dîner étoilé dans l'Him...

Cette vaste opération est financée par l'Agence française pour la biodiversité (AFB) à hateur d'un million d'euros. L'entreprise Michelin apporte une contribution de 200 000 euros.

Plus de vingt mille pneus repêchés sous la mer

Lundi, Salim, Walid et Yanis, joueurs et éducateurs du football Club de Beausoleil, ont paraphé le contenu de leur « mission », en en présence des personnalités à la Mission locale.

Trois joueurs du Football club s'impliquent auprès de la jeunesse

Empruntez "La Route du goût" pour célèbrer la gastronomie bio à Monaco

Des "méduses bleues" envahissent les plages de Monaco

Mis à jour le 02/05/2017 à 18:49 Publié le 02/05/2017 à 17:08
Des milliers de "méduses bleues" sur le rivage de Monaco.

Des milliers de "méduses bleues" sur le rivage de Monaco. Photo DR

Des "méduses bleues" envahissent les plages de Monaco

Comme sur les plages de la Côte d'Azur, Monaco n'est pas épargnée depuis quelques jours par l'invasion de vélelles.

Depuis la semaine dernière, les eaux maritimes et portuaires de la Principauté ont vu arriver, en grand nombre, des "barquettes de Saint Jean" (Velella velella), petites méduses ayant l'aspect d'un bateau de quelques centimètres de long muni d'une voile triangulaire.

Mardi matin, des nappes compactes de couleur brunes se sont concentrées en baie de Monaco et à l’entrée du Port Hercule.

A cette période de l’année, cette présence se renouvelle en plus ou moins grande quantité et ne dure que quelques jours, leur durée de vie étant assez courte.

A l'intérieur des ports, pour éviter une trop forte concentration, ces "méduses bleues" sont ramassées, dans la mesure des possibilités.

En aucun cas la présence de ces méduses a un rapport avec les travaux d'extension en mer. 

>> RELIRE. Quatre choses que vous ignorez sur les vélelles, de retour sur les plages de la Côte d'Azur


La suite du direct