“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Sauver le littoral (2/2). Epis, digues, bambous... comment protéger les plages d...

Sauver le littoral (1/2). Cette application vous permet de découvrir si votre pl...

Vous allez aux Journées du patrimoine ce week-end? La Région vous offre (presque...

Vous voulez "nettoyer" la nature samedi sur la Côte d'Azur? On vous dit où aller

Le 15 septembre, ils vont "nettoyer" la planète. Et vous?

Derniers coups de bombe pour sauver la planète

Mis à jour le 20/07/2018 à 05:18 Publié le 20/07/2018 à 05:18
Daze, Mad C, Julien Colombier, Rémi Rough, Beli, Xavier Magaldi, Kashink, Huge, Shoe et Mr OneTeas ont sorti les pinceaux, les bombes et les rouleaux de peinture pour interpeller le public sur le devenir de la planète.

Derniers coups de bombe pour sauver la planète

Au deuxième jour de l'Urban Painting Around The World, hier, les artistes ont avancé dans leur création et ont même reçu la visite du prince Albert II sur le port Hercule

Sur la partie Nord du port Hercule, les œuvres avancent et les messages commencent à prendre forme. On dénonce pour certains la pollution marine, pour d'autres la pollution de l'air ou encore, comme Mr OneTeas, la consommation à outrance.

Chapeau sur la tête, bombe en main, l'artiste n'arrête pas. Sur sa toile, une énorme bouche apparaît, d'où sort une langue tachetée de noir et bordée de dents pointues. Ambassadeur du recyclage, OneTeas plaide pour la protection de la planète, un sujet qui lui tient tout particulièrement à cœur. « Il y a des gens qui ne se sentent pas concernés, ou font semblant de ne pas l'être,...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct