“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Cette vaste opération est financée par l'Agence française pour la biodiversité (AFB) à hateur d'un million d'euros. L'entreprise Michelin apporte une contribution de 200 000 euros.

Plus de vingt mille pneus repêchés sous la mer

Lundi, Salim, Walid et Yanis, joueurs et éducateurs du football Club de Beausoleil, ont paraphé le contenu de leur « mission », en en présence des personnalités à la Mission locale.

Trois joueurs du Football club s'impliquent auprès de la jeunesse

Empruntez "La Route du goût" pour célèbrer la gastronomie bio à Monaco

Sauver le littoral (2/2). Epis, digues, bambous... comment protéger les plages d...

Sauver le littoral (1/2). Cette application vous permet de découvrir si votre pl...

A Monaco, l'Institut Albert-Ier relance ses expéditions scientifiques pour sensibiliser

Mis à jour le 01/10/2015 à 08:31 Publié le 01/10/2015 à 08:29
C’est sur ce superbe yacht, le Saluzi, que la première expédition scientifique nouvelle génération va se dérouler en novembre 2016.
Destination : les îles Palau.

C’est sur ce superbe yacht, le Saluzi, que la première expédition scientifique nouvelle génération va se dérouler en novembre 2016. Destination : les îles Palau. (Photo DR)

A Monaco, l'Institut Albert-Ier relance ses expéditions scientifiques pour sensibiliser

L’institution tournée vers la sensibilisation de la protection des océans lance une nouvelle forme de voyage où se mêle aventure scientifique, rencontres inédites et haut de gamme

L'Institut océanographique renoue avec ses premières amours. L'exploration scientifique est en effet à nouveau au cœur des actions de cette institution, près de 150 ans après le début des aventures du prince Albert-Ier (fondateur de l'institut éponyme).

XXIe siècle oblige, ces expéditions seront cette fois-ci tournées vers le public, afin de le sensibiliser toujours plus à la gestion durable des océans, "une des premières missions du Musée océanographique", souligne Robert Calcagno, directeur général.

Sous l'impulsion du souverain, qui souhaite donner toujours plus de voix à la protection des océans et leur rôle fondamental dans notre écosystème, un partenariat s'est officialisé pour concrétiser ce projet.

Abercrombie & Kent, leader mondial des voyages exclusifs, vient donc de s'associer à l'Institut océanographique pour proposer une nouvelle offre, Inspiring Expeditions. "Car rien ne vaut la découverte sur le terrain. Nous, nous savons très bien transmettre par les expositions, les conférences, l'art… Mais nous avions besoin d'un partenaire pour monter ce genre d'entreprise qui nécessite une logistique lourde", explique Robert Calcagno, sur la génèse de cette nouvelle aventure.

Découvertes et confort

Ces expéditions uniques proposeront de partir à la découverte de sites exceptionnels, "avec une vraie démarche de connaissance et d'engagement pour la protection des sites visités, les voyageurs auront la chance, par exemple, de rencontrer des experts et des acteurs de la protection des océans ou encore de plonger dans des lieux quasiment inexplorés". Car la spécificité de cette expédition, c'est que l'équipe de l'institut Albert-Ier est à la manœuvre du programme.

Une nouvelle idée du voyage où le scientifique et la découverte se mêlent au haut de gamme et au confort.

"Une manière aussi, d'élargir le cercle des ambassadeurs de la mer et de toucher toujours plus les décideurs et lesleadersd'opinion", selon le directeur général. Car l'exclusif a forcément un prix et ces croisières d'un nouveau genre devraient se facturer autour d'une centaine de milliers d'euros. Mais la société Abercrombie & Kent reversera 5 % du produit de la commercialisation afin de soutenir les projets de médiation de l'Institut.

La première expédition du genre se tiendra en novembre 2016 dans les îles Palau sur le Saluzi, pour huit jours. D'autres devraient suivre rapidement.


La suite du direct