“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Des parents d'élèves en colère manifestent devant l'inspection académique des Al...

On vous emmène dans cette toute nouvelle école de Monaco

45 élèves étudiants infirmiers et aides-soignants ont commencé leur formation la semaine dernière.

La formation du CHPG s'élargit aux aides-soignants

À gauche : Le blazer a été voulu souple, aussi pour ne pas entraver le temps de jeu lors des récréations. A droite : jour de rentrée, hier à l'école de la Condamine, avec polo blanc obligatoire.

Le code vestimentaire entre en action pour les élèves

DIAPO Les premiers clichés de la rentrée scolaire, ce lundi à Monaco

Une "semaine de la persévérance" pour dire non au décrochage scolaire

Mis à jour le 17/12/2015 à 05:12 Publié le 17/12/2015 à 10:00
Le Muy, lycée Val d'Argens, avant-hier. Les équipes pédagogiques s'y sont réunies pour une journée académique de la persévérance.

Une "semaine de la persévérance" pour dire non au décrochage scolaire

5 100 cas de décrochage dans l'académie, soit 8 % des élèves des A.-M. et du Var. Si le fléau est en recul, il reste cruellement d'actualité. La « semaine de la persévérance scolaire » vise à y remédier

Quels facteurs poussent plus de 100 000 élèves par an à décrocher du système scolaire ? Comment les rattraper ou, mieux, les en empêcher ?

Cette équation à plusieurs inconnues est au cœur de la « semaine de la persévérance scolaire », première du genre organisée jusqu'à vendredi par l'académie de Nice. Objectif : prévenir le décrochage. Cette cause d'intérêt public a mobilisé avant-hier les équipes pédagogiques au lycée Val d'Argens au Muy, tandis que des actions concrètes étaient...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct