“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le tireur présumé Samine Said Ahmed (à droite) a toujours nié sa participation au double assassinat. Son avocat, Me Denis Fayolle, estime que le tireur, tel qu'il a été décrit par les témoins, est plus petit que son client.

Procès Pastor : des témoins nez à nez avec le tueur

Des parents d'élèves en colère manifestent devant l'inspection académique des Al...

On vous emmène dans cette toute nouvelle école de Monaco

45 élèves étudiants infirmiers et aides-soignants ont commencé leur formation la semaine dernière.

La formation du CHPG s'élargit aux aides-soignants

À gauche : Le blazer a été voulu souple, aussi pour ne pas entraver le temps de jeu lors des récréations. A droite : jour de rentrée, hier à l'école de la Condamine, avec polo blanc obligatoire.

Le code vestimentaire entre en action pour les élèves

La rentrée a bien du mal à être écolo, même à Monaco !

Mis à jour le 31/08/2018 à 09:02 Publié le 31/08/2018 à 10:15
Un sac à dos écologique.

Un sac à dos écologique. Photo Jean-François Ottonello

La rentrée a bien du mal à être écolo, même à Monaco !

Les fournitures scolaires écologiques n'ont pas encore le vent en poupe, même à Monaco, un territoire pourtant engagé. Mais quelques enseignes s'engagent sur ce marché.

Si vous désirez offrir à votre enfant une rentrée écologique, plusieurs solutions s’offrent à vous: acheter des fournitures d’occasion, recycler celles des années antérieures, mais aussi acheter des fournitures écologiques ou biologiques.

L’offre est encore limitée mais la papeterie Alphabet propose par exemple des petits sacs à dos animaliers et des stylos fabriqués à partir de bouteilles en plastique recyclées. Mais la demande n’est pas encore au rendez-vous: "Les parents ne réclament pas forcément d’articles écologiques. Mais nous, on est un commerce engagé, donc on fait attention", raconte Laurent Fiévet, directeur d’Alphabet.

Chez Carrefour, Alain Charpenel, manager papeterie, confie: "Nous achetons peu d’articles écologiques car ça ne se vend pas bien." Il propose tout de même des colles sans solvant ou fabriquées à partir de matières premières naturelles, même si "ce n’est pas extraordinaire en ventes".

Du côté des feuilles, les copies simples et doubles de marques de référence et leur papier blanc comme neige se vendent très bien tandis que celles en papier recyclé, plus blanc cassé que blanc, ne quittent pas leur rayon.

"Les feuilles en papier recyclé ne marchent pas bien. Esthétiquement, elles ne plaisent pas, ni aux parents, ni aux enfants", constate Alain Charpenel. Néanmoins, il observe des comportements écocitoyens chez ses clients: "J’entends parfois des enfants dire à leurs parents qu’ils n’ont pas besoin de tel article car il leur en reste à la maison de l’année scolaire précédente. Et vice-versa."

Pour que les choses changent, il serait peut-être judicieux que les articles écologiques soient directement inscrits sur les listes de fournitures scolaires.

La colle écologique.
La colle écologique. Photo C.B.

La suite du direct