“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le tireur présumé Samine Said Ahmed (à droite) a toujours nié sa participation au double assassinat. Son avocat, Me Denis Fayolle, estime que le tireur, tel qu'il a été décrit par les témoins, est plus petit que son client.

Procès Pastor : des témoins nez à nez avec le tueur

Des parents d'élèves en colère manifestent devant l'inspection académique des Al...

On vous emmène dans cette toute nouvelle école de Monaco

45 élèves étudiants infirmiers et aides-soignants ont commencé leur formation la semaine dernière.

La formation du CHPG s'élargit aux aides-soignants

À gauche : Le blazer a été voulu souple, aussi pour ne pas entraver le temps de jeu lors des récréations. A droite : jour de rentrée, hier à l'école de la Condamine, avec polo blanc obligatoire.

Le code vestimentaire entre en action pour les élèves

Immergée quinze jours au coeur de l'Arctique

Mis à jour le 28/08/2018 à 05:10 Publié le 28/08/2018 à 05:10
Alexia Fabiani (à gauche), sur une calotte glaciaire du Groenland, aux côtés d'une chercheuse sur l'impact du changement climatique sur les communautés nordiques et de leur adaptation, et d'un chasseur et ranger canadien.	(DR)

Immergée quinze jours au coeur de l'Arctique

Six ans après une première expédition, Alexia Fabiani, Sospelloise d'origine italienne et ancienne lycéenne à Monaco, a renouvelé l'expérience dans cette région reculée du globe. Elle raconte...

Nom de code : Students On Ice. Littéralement, « étudiants sur la glace ». Derrière cet intitulé un brin réducteur, une expédition pas comme les autres. Au sommet du monde, en pleine zone polaire. Dans l'extrême Arctique canadien et au Groenland, pour être précis.

Ce bref résumé de la mission de quinze jours ferait saliver plus d'un baroudeur ou profane de l'aventure : « Immergés dans l'environnement arctique, les 130 élèves de seize pays se connecteront à la terre, à l'océan, aux communautés et à leurs pairs tout en étant dirigés par une cohorte mondiale de scientifiques, d'historiens, d'artistes, d'experts, d'explorateurs, d'éducateurs et de leaders autochtones et non autochtones visionnaires. »

Une première expérience en 2012

Parmi les heureux élus à...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct