“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme instrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Cinq bonnes raisons de ne pas rater le salon Studyrama ce week-end à Nice

Mis à jour le 09/11/2017 à 15:28 Publié le 09/11/2017 à 15:26
Studyrama, une manifestation qui accueille chaque année des milliers de visiteurs en quête de réponses précises à leur devenir.

Studyrama, une manifestation qui accueille chaque année des milliers de visiteurs en quête de réponses précises à leur devenir. Photo Patrice Lapoirie

Cinq bonnes raisons de ne pas rater le salon Studyrama ce week-end à Nice

Le 4e salon Studyrama des grandes écoles se déroule samedi, de 9 heures à 17 heures, à Nice-Acropolis.

Un rendez-vous de l’automne très attendu: l’édition 2016 a accueilli 5.200 visiteurs pour 45 exposants et 5 conférences.

Il y a de la demande pour ce salon gratuit, qui s’adresse aux lycéens, aux étudiants de terminale à bac plus 6 en quête d’une formation supérieure, d’une réorientation, d’une spécialisation.

Les parents sont également les bienvenus à cette manifestation qui ne manque pas d’arguments, comme l’explique Julie Mleczko, responsable du salon.

1. Les grandes écoles présentes sont liées au secteur économique

"Ce salon permet aux jeunes de venir se renseigner sur les différents chemins qui mènent aux écoles de commerce, de management ou d’ingénieurs. Au différents profils d’élèves, correspondent plusieurs possibilités de filières ou d’admissions."

2. On peut échanger avec des professionnels, des enseignants, mais également avec d’autres jeunes

"Des étudiants viennent parler de leur école. C’est plus direct, moins tabou pour certains publics. On ne parle pas à un prof, mais d’égal à égal avec un autre jeune."

3. Studyrama permet de désacraliser certaines matières réputées inaccessibles

"On veut par exemple montrer que dans l’ingénierie, il y a plein de choses à faire. Ces écoles sont aussi possibles pour les jeunes filles. Ingénieur, ce n’est pas un truc de garçon. Il n’y a rien d’inatteignable et l’ingénierie, c’est l’avenir de la France côté innovation."

4. Il se renouvelle avec la santé et le sport

"Le salon renseigne davantage sur les formations, les concours et la PACES, première année commune des études de santé, qui prépare aux concours de médecine, pharmacie, odontologie, sage-femme. Mais il y a tout une partie sur le para-médical et les métiers d’infirmiers, kinésithérapeutes, ostéopathe... et une autre sur les métiers du sport - marketing sportif, coaching...- très recherchés dans la région."

5. Il apporte une autre nouveauté à travers un pôle management hôtelier

"Il s’agit d’un grand secteur créateur d’emplois, très populaire sur la Côte d’Azur liée au tourisme, d’où la présence d’établissements de formation ciblée, dans lesquels des professionnels viennent enseigner."


L’entrée au salon est gratuite. Pour éviter l’attente à l’entrée, il est recommandé de s’inscrire au préalable sur Studyrama.com.


La suite du direct

En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.

Ok En savoir plus et gérer ces paramètres