“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le tireur présumé Samine Said Ahmed (à droite) a toujours nié sa participation au double assassinat. Son avocat, Me Denis Fayolle, estime que le tireur, tel qu'il a été décrit par les témoins, est plus petit que son client.

Procès Pastor : des témoins nez à nez avec le tueur

Des parents d'élèves en colère manifestent devant l'inspection académique des Al...

On vous emmène dans cette toute nouvelle école de Monaco

45 élèves étudiants infirmiers et aides-soignants ont commencé leur formation la semaine dernière.

La formation du CHPG s'élargit aux aides-soignants

À gauche : Le blazer a été voulu souple, aussi pour ne pas entraver le temps de jeu lors des récréations. A droite : jour de rentrée, hier à l'école de la Condamine, avec polo blanc obligatoire.

Le code vestimentaire entre en action pour les élèves

Ce "micro-lycée" de Menton lutte contre l'échec scolaire

Mis à jour le 05/09/2018 à 11:11 Publié le 05/09/2018 à 12:00
Hier, six élèves ont fait leur rentrée scolaire, en présence de Florence Lagache, professeur d’anglais et coordinatrice du « micro-lycée ». Tout au long de l’année, les élèves seront accompagnés par huit professeurs volontaires.

Hier, six élèves ont fait leur rentrée scolaire, en présence de Florence Lagache, professeur d’anglais et coordinatrice du « micro-lycée ». Tout au long de l’année, les élèves seront accompagnés par huit professeurs volontaires. Photo JSGA

Ce "micro-lycée" de Menton lutte contre l'échec scolaire

Mardi, la structure scolaire a fait sa 9e rentrée au sein du lycée. L’objectif est de réinsérer des jeunes en difficulté, scolairement et socialement, grâce à une prise en charge individualisée. Et d’obtenir le bac!

La "Symphonie pastorale" de Beethoven accueille les six élèves qui prennent place en classe. Comme une nouvelle partition de vie qui va se jouer. Pour donner le "la" à la réussite scolaire.

Hier, le micro-lycée de Menton a fait sa neuvième rentrée. Unique dans le département*, la structure lutte contre le décrochage et la sortie des jeunes de l’école sans diplôme.

Créé en 2010 au sein du lycée Pierre-et-Marie-Curie, le dispositif peut accueillir jusqu’à 15 élèves – âgés de 16 à 25 ans – sous certaines conditions (lire ci-dessous). Tous intègrent l’internat pour faciliter leur intégration.

avec une psycholoque, une infirmière et une assistante sociale

Cette première année de "micro-lycée" est encadrée par huit professeurs volontaires qui mettent l’accent sur certaines matières comme le français, les mathématiques ou l’histoire-géographie.

"Ces enseignants se réunissent une fois par mois et donnent des heures de tutorat deux fois par semaine", précise Céline Bartoletti, proviseure adjointe chargée du...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct