“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Une femme à la tête de la Commission Distribution de la Fédération DLR

Qui sont les cinq nouvelles startups qui seront accélérées par Allianz France?

Les professionnels du yachting en ordre de bataille face à la concurrence

Comment le réseau Entreprendre Paca prouve que l’intelligence collective a toujo...

Les cinq infos éco qu’il ne fallait pas manquer cette semaine dans les Alpes-Mar...

Une femme prix Nobel de la paix invitée du salon Var Up de Toulon, dédié aux entreprises

Mis à jour le 08/03/2018 à 18:22 Publié le 08/03/2018 à 18:24
"Il reste beaucoup de secteurs à développer ensemble. La coopération est primordiale pour la région Méditerranée."

"Il reste beaucoup de secteurs à développer ensemble. La coopération est primordiale pour la région Méditerranée." Photo DR

Une femme prix Nobel de la paix invitée du salon Var Up de Toulon, dédié aux entreprises

La femme d’affaires Tunisienne et prix Nobel de la paix Ouided Bouchamaoui animera la grande conférence du salon Var Up, qui se tiendra au Palais Neptune le 22 mars, à Toulon. Son parcours est exemplaire. Nous l'avons interviewé.

"La grande patronne" comme l'appellent les Tunisiens a présidé l'Union tunisienne de l'industrie, du commerce et de l'artisanat (Utica) pendant sept ans, l'équivalent du Medef en France. Avant d'animer la grande conférence, en tant qu'invitée d'honneur, du salon Var Up, nous lui avons demandé ses conseils d'entrepreneure et comment elle voyait l'avenir économique de nos deux pays.

Vous serez l'invitée d'honneur, le grand témoin du salon et, à ce titre, la première femme invitée depuis seize ans que cet événement existe. Qu'est-ce que cela vous inspire?

C’est un grand honneur pour moi en tant que femme tunisienne, chef d’entreprise et lauréate du prix Nobel de la paix. La question de l’égalité des sexes est soulevée dans le monde entier. Des débats, des conférences, des interviews ont ce thème mais, dans la pratique, il reste énormément à faire. Je me dois de bien représenter les femmes, d’être le porte-drapeau et j’espère être à la hauteur.

Vous expliquiez dans une interview que la Tunisie était un modèle en termes de droit des femmes, même comparée à d'autres pays d'Occident. Quels enseignements...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct

En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.

Ok En savoir plus et gérer ces paramètres