“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le bon plan emploi du jour: ces 4 entreprises recrutent sur la Côte d'Azur

La seule représentante au G20 des Jeunes Entrepreneurs est une Toulonnaise

Toute l'excellence économique de la Région invitée au premier Forum européen de ...

Un fabricant d'éclairage led azuréen reçoit le label Entreprise du Patrimoine vi...

Pour le Monaco Yacht Show, les plus somptueux navires mouilleront sur le port He...

Une année 2016 record pour le budget de l'État Positionner Monaco dans le domaine de l'innovation

Mis à jour le 19/04/2017 à 05:06 Publié le 19/04/2017 à 05:06
Le conseiller de gouvernement-ministre des Finances et de l'Économie, Jean Castellini, a présenté hier matin les chiffres principaux du budget de l'État clôturé et de celui en cours.

Le conseiller de gouvernement-ministre des Finances et de l'Économie, Jean Castellini, a présenté hier matin les chiffres principaux du budget de l'État clôturé et de celui en cours. Charly Gallo / DirCom

Une année 2016 record pour le budget de l'État Positionner Monaco dans le domaine de l'innovation

Avec un excédent constaté de 35,8 millions d'euros, les résultats clôturés du budget 2016 en font une année au beau fixe. Et la tendance 2017 se présente sous les mêmes auspices...

Il n'avait que de « bonnes nouvelles » hier matin, pour alimenter son rendez-vous avec la presse. Le conseiller de gouvernement-ministre des Finances et de l'Économie, Jean Castellini, a dévoilé les résultats de l'exercice budgétaire pour l'année 2016. Une année jugée « record », à nouveau en hausse.

« Après les années 2009, 2010 et 2011 qui étaient compliquées, nous achevons notre cinquième année consécutive d'excédent budgétaire », souligne Jean Castellini. Cette année, l'excédent est de 35,8 millions d'euros, soit supérieur de 6 millions à celui de 2015. Un score affiné à la clôture au 31 mars dernier, de l'année budgétaire écoulée.

2017 sur la même lancée ?

« Nos recettes ont progressé plus rapidement que nos dépenses qui, elles, restent contenues à des dépenses d'équipement et d'investissement. » En chiffres, l'État a collecté 1,251 milliard de recettes et dépensé 1,215 milliard d'euros en 2016. Pour les dépenses, 468 millions d'euros ont notamment été...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct