“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le bon plan emploi du jour: ces 5 entreprises recrutent sur la Côte d'Azur

Retour sur la stratégie internationale de Monaco Telecom en 5 points

Une startup niçoise lauréate des 1ers Trophées de l'innovation E.Leclerc

Monaco Marine, la locomotive de la grande plaisance enchaîne les investissements...

Le Crédit Agricole Provence Côte d'Azur aide les porteurs de projet... autour d'...

Télétravail à Monaco: en bonne voie pour un examen avant l'été

Mis à jour le 29/02/2016 à 05:01 Publié le 29/02/2016 à 05:01
Le Conseil national a eu de multiples échanges avec le gouvernement au sujet du projet de loi sur le télétravail. Si tout se passe bien, il pourrait être examiné par les élus à la session de printemps.

Le Conseil national a eu de multiples échanges avec le gouvernement au sujet du projet de loi sur le télétravail. Si tout se passe bien, il pourrait être examiné par les élus à la session de printemps. Photo Michaël Alési

Télétravail à Monaco: en bonne voie pour un examen avant l'été

Le projet de loi qui permettrait à un salarié d'une entreprise monégasque résidant en France d'exercer son activité dans l'Hexagone pourrait être étudié par le Conseil national au Printemps

Le président de la CISAD (Commission des intérêts sociaux et des affaires diverses) du Conseil national, Thierry Poyet, a quasiment terminé le travail préparatoire pour l'examen du projet de loi relatif au télétravail aux côtés des autres élus concernés. Pour mémoire, il s'agit de permettre à un salarié d'une entreprise monégasque résidant en France de travailler depuis l'Hexagone tout en...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct