“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le bon plan emploi du jour: ces 4 entreprises recrutent sur la Côte d'Azur

La seule représentante au G20 des Jeunes Entrepreneurs est une Toulonnaise

Toute l'excellence économique de la Région invitée au premier Forum européen de ...

Un fabricant d'éclairage led azuréen reçoit le label Entreprise du Patrimoine vi...

Pour le Monaco Yacht Show, les plus somptueux navires mouilleront sur le port He...

Les 8 chiffres qui montrent la bonne forme de Monaco

Mis à jour le 11/11/2017 à 05:16 Publié le 11/11/2017 à 05:16
Le secteur de la construction participe largement aux performances économiques de Monaco.

Le secteur de la construction participe largement aux performances économiques de Monaco. C.V.

Les 8 chiffres qui montrent la bonne forme de Monaco

Un PIB de 5,85 milliards d'euros en 2016, en hausse de 3,2 % par rapport à 2015. Une activité économique tirée vers le haut par les activités financières et scientifiques, ainsi que le bâtiment

Le gouvernement princier vient de publier les données marquantes de l'économie du pays en 2016. Huit chiffres montrent particulièrement la bonne santé de l'économie de la principauté de Monaco.

5,85

Le PIB monégasque pour l'année 2016 s'élève à 5,85 milliards d'euros contre 5,64 milliards en 2015. Il enregistre une croissance de +3,2 %.

La croissance de 2016 est entièrement le fait des performances de deux secteurs d'activité : la construction et les autres activités de service.

3,2%

Depuis 2013, le rythme de la croissance en Principauté ralentit (+3,2 % en 2016...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct