“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

La seule représentante au G20 des Jeunes Entrepreneurs est une Toulonnaise

Toute l'excellence économique de la Région invitée au premier Forum européen de ...

Un fabricant d'éclairage led azuréen reçoit le label Entreprise du Patrimoine vi...

Pour le Monaco Yacht Show, les plus somptueux navires mouilleront sur le port He...

PHOTOS. Le Casino de Monte-Carlo met 1 million d'euros sur la table pour faire v...

Le télétravail en service d'ici à la fin de l'année?

Mis à jour le 19/02/2016 à 05:08 Publié le 19/02/2016 à 05:08
Le télétravail permettra aux entreprises de développer leurs activités sans avoir nécessairement besoin d'agrandir leurs bureaux.

Le télétravail permettra aux entreprises de développer leurs activités sans avoir nécessairement besoin d'agrandir leurs bureaux. Photo Jean-François Ottonello

Le télétravail en service d'ici à la fin de l'année?

À terme, des salariés pourront exercer leur activité en dehors de la Principauté tout en restant affiliés aux Caisses sociales de Monaco. Ce qui résoudra du même coup une série de problèmes

On touche au but. Le télétravail va bientôt devenir une réalité. Des salariés d'entreprises monégasques pourront prochainement exercer leur activité professionnelle hors de leurs bureaux, depuis le territoire français. Le député-maire de Menton, Jean-Claude Guibal, également président du Groupe d'amitié France-Monaco, avait présenté le 15 décembre 2015, devant la Commission des affaires étrangères de l'Assemblée nationale, le projet de loi permettant la mise en œuvre du télétravail. Ce texte visait à modifier le sixième avenant à la Convention de sécurité sociale du 28 février 1952 entre l'Hexagone et la Principauté.

«Le texte a été adopté par l'Assemblée le 28 janvier dernier. Il doit maintenant être examiné par le Sénat qui le votera très probablement», résume Jean-Claude Guibal. Il permettra à des salariés d'être affiliés aux Caisses sociales monégasques alors qu'ils travaillent depuis la France. Ils devront toutefois conserver un tiers de leur activité en Principauté.

«Un texte...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct