“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le bon plan emploi du jour: ces 4 entreprises recrutent sur la Côte d'Azur

La seule représentante au G20 des Jeunes Entrepreneurs est une Toulonnaise

Toute l'excellence économique de la Région invitée au premier Forum européen de ...

Un fabricant d'éclairage led azuréen reçoit le label Entreprise du Patrimoine vi...

Pour le Monaco Yacht Show, les plus somptueux navires mouilleront sur le port He...

Le télétravail en bonne voie pour les salariés monégasques

Mis à jour le 18/02/2016 à 15:51 Publié le 18/02/2016 à 21:30
Le télétravail permettra aux entreprises de développer leurs activités sans avoir nécessairement besoin d'agrandir leurs bureaux.

Le télétravail permettra aux entreprises de développer leurs activités sans avoir nécessairement besoin d'agrandir leurs bureaux. Photo Jean-François Ottonello

Le télétravail en bonne voie pour les salariés monégasques

Face au développement exponentiel de l'économie numérique, le télétravail apparaît comme un atout pour les salariés de Monaco.

Sauf que pour l'heure, il n'est pas possible pour le salarié d'une entreprise monégasque d'exercer son activité depuis le territoire français.

Le problème est en passe d'être résolu.

L'Assemblée nationale a adopté le 28 janvier dernier l'avenant n°6 à la Convention de sécurité sociale entre la France et Monaco du 28 février 1952. A l'issue de son adoption par le Sénat, le télétravail pourra être mis en oeuvre. Ou presque.

Ne manquera plus que l'examen du projet de loi définissant les principes du télétravail par le Conseil national monégasque pour qu'un employé habitant en France puisse travailler pour une entreprise monégasque tout en étant affilé aux caisses sociales de Monaco.

Plus d'information dans votre édition de vendredi de Monaco-matin.

à partir de 1 €


La suite du direct