“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Direction la Chine pour deux startups azuréennes, lauréates du 4e Digital in Pul...

Le bon plan emploi du jour: ces 5 entreprises recrutent sur la Côte d'Azur

Fleuristes, carrossiers, gérants d'un club de fitness..., la génération Y se lan...

Le groupe Coca-Cola rachète la marque française de boissons Tropico

Le groupe Carrefour a-t-il tenté un rapprochement avec Casino?

Le chiffre d'affaires des jeux en recul fait chuter les comptes de résultat de la SBM

Mis à jour le 15/06/2017 à 13:09 Publié le 15/06/2017 à 05:10
Première étape, le Grill, restaurant mythique du palace, a rouvert ses portes fin mai.

Première étape, le Grill, restaurant mythique du palace, a rouvert ses portes fin mai. Photos Cyril Dodergny

Le chiffre d'affaires des jeux en recul fait chuter les comptes de résultat de la SBM

Les résultats consolidés de l'entreprise pour l'exercice 2016-2017 montrent un décrochage à nouveau de l'activité des jeux. Le secteur hôtelier lui, se maintient par rapport à l'an passé

Avec un chiffre d'affaires de 458,8 millions d'euros, les résultats de la Société des Bains de Mer sont encore moroses pour l'exercice 2016-2017. "Nous savions que les travaux allaient créer des difficultés pour la société. On en assume les conséquences", a confié mardi soir le président-délégué Jean-Luc Biamonti en présentant les résultats consolidés de la société pour 2016-2017

Le résultat opérationnel est déficitaire de 32,8 millions d'euros. Le net consolidé également (-36,4 millions d'euros contre -29,1 millions d'euros à l'exercice précédent). Perte...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct