“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Une startup niçoise lauréate des 1ers Trophées de l'innovation E.Leclerc

Monaco Marine, la locomotive de la grande plaisance enchaîne les investissements...

Le bon plan emploi du jour: ces 5 entreprises recrutent sur la Côte d'Azur

Le Crédit Agricole Provence Côte d'Azur aide les porteurs de projet... autour d'...

Monaco Impact se lie à MonacoTech pour aider les projets innovants à se développ...

Ils déposent une pétition avec 10.000 signatures au Ministère d'État pour le maintien de l'assurance-maladie pour les retraités monégasques

Mis à jour le 09/06/2017 à 08:21 Publié le 09/06/2017 à 05:23
Les représentants des différentes sections syndicales s'étaient déplacés : tous corps de métiers, de nationalité monégasque ou non, ils sont tous solidaires.

Les représentants des différentes sections syndicales s'étaient déplacés : tous corps de métiers, de nationalité monégasque ou non, ils sont tous solidaires. Photo L. M.

Ils déposent une pétition avec 10.000 signatures au Ministère d'État pour le maintien de l'assurance-maladie pour les retraités monégasques

L'Union des syndicats monégasques s'est fait le porte-voix de ceux qui réclament le maintien de l'assurance-maladie monégasque pour les retraités qui n'ont pas les moyens de vivre à Monaco

Dix mille signatures en huit mois. Un salarié sur cinq réclame le maintien de la couverture sociale monégasque après son départ à la retraite, à la CCSS (pour le privé) ou à la SPME (pour le public). 

En clair, actuellement, un salarié de la Principauté qui part à la retraite est automatiquement basculé sur le régime d'assurance-maladie de son pays de résidence. Après avoir bénéficié toute sa carrière de l'opulence du régime monégasque, le nouveau retraité, s'il est français, revient sous la couverture de la Caisse primaire...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct