“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le bon plan emploi du jour: ces 4 entreprises recrutent sur la Côte d'Azur

La seule représentante au G20 des Jeunes Entrepreneurs est une Toulonnaise

Toute l'excellence économique de la Région invitée au premier Forum européen de ...

Un fabricant d'éclairage led azuréen reçoit le label Entreprise du Patrimoine vi...

Pour le Monaco Yacht Show, les plus somptueux navires mouilleront sur le port He...

Et si Monaco devenait la capitale de l'auto du futur?

Mis à jour le 28/07/2016 à 05:03 Publié le 28/07/2016 à 05:03
Thierry (à droite) et Nicolas Hesse seront aux commandes du  premier Salon international de l'automobile « propre ».

Thierry (à droite) et Nicolas Hesse seront aux commandes du premier Salon international de l'automobile « propre ». Photo DR

Et si Monaco devenait la capitale de l'auto du futur?

Le Salon international de l'automobile de Monaco porte l'ambition, pas si extravagante que ça, de devenir le lieu où se dévoilent les voitures de demain. Premières réponses en février 2017

Son visage ne vous dit peut-être rien. Son nom, les amateurs de voitures ne peuvent l'ignorer. Thierry Hesse a été, vingt-cinq ans durant, le grand manitou du Mondial de l'automobile de Paris. C'est tout simplement le plus important salon de l'auto de la planète. Un rendez-vous qui, un an sur deux - les années paires - draine plus d'1,2 million de visiteurs, devançant largement ses concurrents de Tokyo et Genève.

Thierry Hesse n'est donc pas le premier venu en matière d'organisation d'événements automobiles. Eh bien, c'est ce spécialiste au carnet d'adresses long comme le bras, qui, avec son fils Nicolas, a décidé...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct