“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Une startup niçoise lauréate des 1ers Trophées de l'innovation E.Leclerc

Monaco Marine, la locomotive de la grande plaisance enchaîne les investissements...

Le bon plan emploi du jour: ces 5 entreprises recrutent sur la Côte d'Azur

Le Crédit Agricole Provence Côte d'Azur aide les porteurs de projet... autour d'...

Monaco Impact se lie à MonacoTech pour aider les projets innovants à se développ...

Dans le sillage de la visite officielle du Prince Albert-II en Chine, le MEB poursuit sa conquête du plus grand marché du monde

Mis à jour le 04/09/2018 à 11:44 Publié le 04/09/2018 à 10:00
Signature d’un accord de coopération à l’occasion de la mission économique du MEB à Pékin (Chine 2015), entre le président, Michel Dotta, Catherine Fautrier, ambassadeur de Monaco en Chine, et Han Meiqing, directeur général de la Chambre de commerce internationale de Chine.

Signature d’un accord de coopération à l’occasion de la mission économique du MEB à Pékin (Chine 2015), entre le président, Michel Dotta, Catherine Fautrier, ambassadeur de Monaco en Chine, et Han Meiqing, directeur général de la Chambre de commerce internationale de Chine. Photo Li-Dawei

Dans le sillage de la visite officielle du Prince Albert-II en Chine, le MEB poursuit sa conquête du plus grand marché du monde

Une importante délégation monégasque participe jusqu'à samedi à une mission économique à Pékin, en Chine, dans le cadre de la visite officielle du Prince Albert II. La Principauté poursuit sa conquête du plus grand marché du monde.

Il s’en est passé du temps depuis la première opération de promotion de Monaco en Chine. Un peu plus de huit ans. C’était lors de l’Exposition universelle de Shanghai.

Depuis, le Monaco Economic Board ne s’est jamais relâché. Suivant un précepte cher à Michel Dotta, son président, le MEB a fait preuve d’une constance à toute épreuve, enchaînant les opérations et les contacts, à Hong Kong ou à Shenzhen, mais aussi ici en Principauté.

Avec plus ou moins de succès. Mais, citant Churchill, Michel Dotta aime rappeler que "Le succès n'est pas final, l'échec n'est pas fatal. C'est le courage de continuer qui compte", illustrant là aussi la nécessité de la constance, particulièrement dans des relations avec de si fortes différences culturelles.

En novembre 2015, alors que Monaco célébrait vingt ans de relations diplomatiques, le MEB avait signé un accord avec la Chambre chinoise de commerce international, forte de 70.000 membres. Michel Dotta avait alors déclaré: "Cette signature et ce déplacement à Pékin sont le point de départ d’échanges qui doivent maintenant s’inscrire dans la durée."

Alors, profitant de la visite officielle du souverain, et de l’exposition "Princes et Princesses de Monaco - une dynastie européenne" à la Cité Interdite, le MEB part pour la quatrième fois explorer l’empire du Milieu.

Pourquoi autant d’insistance? "Parce qu’il y a de telles différences que ce n’est que sur le terrain que l’on pourra se rendre compte de ce qui se passe réellement, explique le président du MEB. Et la Chine, c’est l’avenir! Ce pays ouvre les portes d’un marché colossal. Huawei n’est pas devenu leader mondial par hasard!"

Il reconnaît lui-même que la période n’était pas propice: "Pour des chefs d’entreprise, début septembre, c’est une période compliquée. Nous étions craintifs quant au succès de cette mission."

Il s’était fixé une vingtaine de participants, ils seront finalement plus de quarante. Le CHPG, Boutsen aviation, les laboratoires Asepta, Monaco Telecom ou encore SBM Offshore qui signera de nouveaux accords visant à renforcer sa présence sur le marché chinois.


La suite du direct