“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Une startup niçoise lauréate des 1ers Trophées de l'innovation E.Leclerc

Monaco Marine, la locomotive de la grande plaisance enchaîne les investissements...

Le bon plan emploi du jour: ces 5 entreprises recrutent sur la Côte d'Azur

Le Crédit Agricole Provence Côte d'Azur aide les porteurs de projet... autour d'...

Monaco Impact se lie à MonacoTech pour aider les projets innovants à se développ...

Comment le secteur bancaire monégasque se professionnalise

Mis à jour le 09/11/2016 à 05:03 Publié le 09/11/2016 à 05:03
Le 19 novembre, le CFM Indosuez Wealth management annonçait la signature d'un accord pour reprendre la clientèle d'HSBC. Une opportunité de développement pour le réputé CFM.

Le 19 novembre, le CFM Indosuez Wealth management annonçait la signature d'un accord pour reprendre la clientèle d'HSBC. Une opportunité de développement pour le réputé CFM. Photo Jean-François Ottonello

Comment le secteur bancaire monégasque se professionnalise

Le monde de la banque vit une profonde métamorphose. L'exigence de transparence est omniprésente, la réputation étant dorénavant essentielle. Résultat : la place se professionnalise

Si la transparence est devenue maître mot, en matière de communication, la place bancaire a gardé toute sa discrétion. Fermetures d'établissements, fusion, restructuration… Dans le petit monde feutré de la banque, le silence est d'or. Alors pour parler d'argent avec un banquier, il faut se contenter de réponses écrites. C'est déjà mieux que rien… Pourtant, il s'en passe des choses dans un secteur d'une trentaine d'établissements, représentant 4,1 milliards d'euros de fonds communs de placements.

Ces dernières années sont marquées par les rideaux qui se baissent définitivement. Et...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct