“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Quel "Barbare de la Rade" a été capitaine du RCT et de l’équipe de France ?

LA RECETTE DU JOUR. Parmentier de potimarron, échalotes et shiitakés

Dans quelles circonstances tragiques la danseuse américaine Isadora Duncan est-e...

LA RECETTE DU JOUR. Risotto au citron

Combien de poissons composent la plus grande bouillabaisse du monde à Sanary?

Ces cinq jardins qui font la fierté de Monaco

Mis à jour le 17/12/2015 à 12:09 Publié le 10/04/2016 à 12:59

Ces cinq jardins qui font la fierté de Monaco

Au cœur de l’urbain, une fleur.Les espaces verts sont en Principauté de véritables trésors, cultivés avec soin.À chaque jardin, sa personnalité, et nous vous proposons de les (re)découvrir.

Au cœur de l’urbain, une fleur.Les espaces verts sont en Principauté de véritables trésors, cultivés avec soin.À chaque jardin, sa personnalité, et nous vous proposons de les (re)découvrir.

Malgré ses deux kilomètres carrés, la Principauté a toujours pris soin de ses espaces verts. Les jardins ponctuent les paysages munegus comme des virgules et des parenthèses allègent un texte trop pompeux.

Nous vous invitons à (re)découvrir ces 25 hectares de trésors verdoyants, comme autant de raisons de ne pas laisser ses racines disparaître au milieu de la jungle urbaine.

1. La Roseraie Princesse Grace 

La roseraie Princesse-Grace à Fontvieille possède plus de 8.000 fleurs de 350 espèces différentes. Un festival d’odeurs et de couleurs!
La roseraie Princesse-Grace à Fontvieille possède plus de 8.000 fleurs de 350 espèces différentes. Un festival d’odeurs et de couleurs! Photo MA

Située près du chapiteau de Fontvieille, la Roseraie Princesse-Grace combine des essences venues du monde entier.Créé le 18 juin 1984, le jardin est un hommage du Prince Rainier-III à son épouse.L’espace de verdure propose plus de 8. 000 rosiers de 300 espèces différentes répartis sur plus de 5 000m².Un véritable temple odorant, dédié à la plus romantique des fleurs.Les plus curieux pourront, entre deux allées, découvrir les roses créées pour la famille princière. Mais les Grimaldi ne sont pas les seuls à être couverts de pétales. Les visiteurs pourront tomber nez à nez avec la variété "Charles Aznavour", "Brigitte Bardot" ou encore "Louis de Funès". Un véritable parterre de stars!

2. Le Jardin exotique

Le coussin de belle-mère du Jardin exotique a plus de 150 ans!
Le coussin de belle-mère du Jardin exotique a plus de 150 ans! Photo JFO

Dès que l’on passe les portes du Jardin exotique, "le monde entier est un cactus", comme le chantait Dutronc. Les plantes succulentes, adaptées aux climats secs, poussent librement et s’étendent sur les 11.500 m² de surface du jardin. Plus de 23.000 végétaux de plusieurs milliers d’espèces différentes bordent les chemins pierreux qui descendent jusqu’à la grotte de l’Observatoire. Un lieu idéal pour les plus férus d’aventures souterraines. Et si jamais la fatigue vient poindre le bout de son épine, les voyageurs peuvent toujours se détendre dans l’un des nombreux espaces de repos disponibles, et profiter d’une vue unique à 360° sur la Principauté de Monaco.

3. Le Jardin Japonais

Au cœur du Larvotto, le Jardin japonais est une perle d’exotisme.
Au cœur du Larvotto, le Jardin japonais est une perle d’exotisme. (Photo J.B.)

Vous marchez vers les plages du Larvotto quand, soudain, le silence. À l’ombre du Grimaldi Forum se dévoile un jardin d’Éden à la nippone. Le tracé des 7000 m² du Jardin japonais suit les règles strictes de l’art asiatique. La pierre, l’eau et la végétation se marient dans une harmonie dépaysante. Une fois passé le portail sacré traversé, un autre monde se dévoile.

Que l’on soit un hôte de passage ou venu pour méditer bercé par le bruit clair de l’eau, on ne peut rester insensible à l’exotisme de ce jardin, inauguré le 7 mai 1994 par le prince Rainier III, sur le vœu de la princesse Grace. Pour éloigner les mauvais esprits, un prêtre asiatique du temple de Dazaifu a même béni l’emplacement avant le début des travaux en 1992. En se penchant par-dessus le bassin central, les curieux peuvent admirer les canards et les carpes Koï aux couleurs pastel. En quittant l’île de la tortue pour rejoindre celle de la grue, vous pourrez trouver un jardin zen et une pagode où se déroule la cérémonie du thé, dans la plus pure des traditions…

4. Le parc Princesse-Antoinette

À Pâques, le parc devient le terrain d’une chasse aux œufs géante.

Un rideau de bougainvillées orne l’entrée majestueuse du parc Princesse-Antoinette. Dans son écrin de verdure, le jardin abrite des trésors en toc, qui font pourtant la joie des petits tout au long de l’année.Balançoires, tourniquet et autres « tape-cul » tiendront les enfants en haleine le temps d’une après-midi. Et il y a de quoi traîner! Le parc est le domaine de l’arbre sacré de nos ancêtres de Méditerranée: l’olivier. Au cours d’une balade, vous pourrez croiser plus de deux cent de ces arbres, dont certains ont déjà fêté plusieurs fois leurs cent bougies…

5. Les jardins Saint-Martin

Suspendus à la façade sud-est du Rocher, les jardins Saint-Martin serpentent le long de la côte, de part et d’autres du Musée Océanographique. Ces jardins aménagés dans les années 1830 offrent une végétation méditerranéenne à découvrir par des petits chemins. On y trouve aussi des œuvres d’art classiques et un plan d’eau, véritable petit coin fraîcheur à deux pas de la promiscuité de Monaco-ville. Tous les ans, à la fin du mois de juillet, se déroulent les Fêtes de la Saint-Roman. Au son d’un orchestre les munegus dégustent une soupe au pistou accompagnée de spécialités du pays…


La suite du direct