“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Accueilli par son père et son équipe hier après-midi, Rémi a bouclé son tour de France sur la plage du Larvotto.

2 650 km à la nage !

À son arrivée, Rémi Camus s'est d'abord assis sur le sable et a soufflé.

Il nage pour lutter contre la pollution des océans

Après le Tour de France, "la saison n'est pas terminée" pour le Garéoultais Chri...

Carvalho et Joiris au top durant le mois de juillet. 
(DR)

Joiris et Carvalho en super forme

Ce Monégasque créé l'exploit en franchissant la ligne d'arrivée de la plus longu...

Le roi, c'est Monaco

Mis à jour le 05/02/2017 à 05:10 Publié le 05/02/2017 à 05:10
Les joueurs de l'AS Monaco ont dignement célébré leur victoire dans le derby avec leurs supporters, hier, au Louis-II.

Les joueurs de l'AS Monaco ont dignement célébré leur victoire dans le derby avec leurs supporters, hier, au Louis-II. J.-F Ottonello/F. Bouton

Le roi, c'est Monaco

Après une première mi-temps équilibrée, Monaco a pris le meilleur sur Nice pour une large victoire (3-0) qui conforte le club de la Principauté à la première place du championnat

Nice n'avait pas les armes pour résister à Monaco pendant 90 minutes. Comme au Parc des Princes en décembre, les Aiglons ont fait une très bonne première période avant de sombrer au retour des vestiaires. A Paris, Nice avait deux buts d'avance à la pause, hier, ce n'était pas le cas et ça change tout.

D'autant que ce Monaco-là semble être un ton au-dessus du PSG cette saison.

Score final : 3-0 pour l'escouade de Leonardo Jardim qui confirme son statut de meilleure attaque d'Europe (100 buts !) ainsi que sa place de leader... devant le PSG qui a ravi, dans la soirée, la deuxième place au Gym à la faveur d'une victoire à Dijon (1-3).

ça fait beaucoup de choses à digérer en peu de temps pour l'OGC Nice. Dans un derby que tout le monde attendait, on a vu deux mi-temps très différentes. « On a essayé...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct