“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

« Vertigo », « Wanda », « Eve », « Certains l'aiment chaud », « Volver » des portraits de femmes à l'honneur cette saison pour l'Institut audiovisuel.	(DR/ Emilio Pereda/Paola Ardizzoni/El Deseo)

Portraits de femmes

INTERVIEW. Sandrine Kiberlain: "Sur mon carnet scolaire, les profs écrivaient: t...

"L'Or des Pharaons" se classe en seconde position des expositions les plus visit...

Le violoniste Maxime Vengerov donne le "la" de la nouvelle saison du Philharmoni...

Des paysages et des visages représentant le temps et la vie qui coule.

Bruno Murialdo, le Piémont mis en lumière L'Union Bouliste Carnolésienne régale

Vingt ans après, le retour de Cousteau à Monaco

Mis à jour le 09/03/2016 à 19:10 Publié le 09/03/2016 à 18:44
Le commandant Jacques-Yves Cousteau.

Le commandant Jacques-Yves Cousteau. Photo AFP

Vingt ans après, le retour de Cousteau à Monaco

Le légendaire commandant revient dans une exposition qui sera installée au Musée océanographique pour plusieurs années.

Le commandant Cousteau a dirigé le Musée océanographique de Monaco pendant 32 ans, de 1957 à 1988.

Aussi surprenant que cela puisse paraître, il ne reste aujourd'hui quasiment aucune trace de son long séjour qui a marqué l'institution du Rocher, parfois encore surnommée "Musée Cousteau".

Depuis trois ans, l'actuel directeur du musée, Robert Calcagno, s'emploie à reconstituer un patrimoine, achetant ici ou là du matériel de plongée, des ouvrages, photos et autres objets ayant appartenu au plus célèbre des hommes à bonnet rouge.

Ce fond, en cours de constitution, sera dévoilé au public en 2018, lors d'une grande exposition dédiée aux trois explorateurs qui ont successivement marqué l'histoire du Musée océanographique: le prince Albert Ier, le fondateur, Jacques-Yves Cousteau et le prince Albert II.

Une exposition d'envergure, dont le coût dépassera 2 millions d'euros, qui sera installée pour plusieurs années.


Plus d'informations ce jeudi 10 mars dans Monaco-Matin et Nice-Matin Menton.


La suite du direct