“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

« Vertigo », « Wanda », « Eve », « Certains l'aiment chaud », « Volver » des portraits de femmes à l'honneur cette saison pour l'Institut audiovisuel.	(DR/ Emilio Pereda/Paola Ardizzoni/El Deseo)

Portraits de femmes

INTERVIEW. Sandrine Kiberlain: "Sur mon carnet scolaire, les profs écrivaient: t...

"L'Or des Pharaons" se classe en seconde position des expositions les plus visit...

Le violoniste Maxime Vengerov donne le "la" de la nouvelle saison du Philharmoni...

Des paysages et des visages représentant le temps et la vie qui coule.

Bruno Murialdo, le Piémont mis en lumière L'Union Bouliste Carnolésienne régale

VIDEO. D'anciens abattoirs à friche culturelle, comment le 109 peut changer le visage de Nice

Mis à jour le 26/09/2017 à 08:35 Publié le 26/09/2017 à 08:40

VIDEO. D'anciens abattoirs à friche culturelle, comment le 109 peut changer le visage de Nice

De la Belle de Mai à Marseille, au Centquatre à Paris, les friches culturelles poussent dans des quartiers sensibles et apaisent la ville. A Nice-Est, comment le site des anciens abattoirs peut-il s'ouvrir aux habitants du quartier? Quelles actions mener pour que les Niçois s'approprient ce lieu?

Un couple danse. S’enlace au son de la contrebasse. A peine franchies les grilles jaunes du 109, l’art s’impose. 

A Nice, le coeur du 109 recommence à battre from Groupe Nice-Matin on Vimeo.

"Nous répétons un duo et nous...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct