“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

L'humoriste Hassan de Monaco fait le show aux Variétés

Connaissez-vous les trois sites les plus visités en Principauté pour les Journée...

Cinq belles raisons d’aller au Théâtre Princesse-Grace

« Vertigo », « Wanda », « Eve », « Certains l'aiment chaud », « Volver » des portraits de femmes à l'honneur cette saison pour l'Institut audiovisuel.	(DR/ Emilio Pereda/Paola Ardizzoni/El Deseo)

Portraits de femmes

INTERVIEW. Sandrine Kiberlain: "Sur mon carnet scolaire, les profs écrivaient: t...

Une diva pour diriger les Musiciens du Prince

Mis à jour le 04/07/2016 à 05:11 Publié le 04/07/2016 à 05:11
La cantatrice romaine a accepté la proposition de l’Opéra de Monte-Carlo de créer un orchestre qui portera le nom du souverain et devrait contribuer à un rayonnement artistique certain de la Principauté.

La cantatrice romaine a accepté la proposition de l’Opéra de Monte-Carlo de créer un orchestre qui portera le nom du souverain et devrait contribuer à un rayonnement artistique certain de la Principauté. Gaëtan Luci / Palais princier

Une diva pour diriger les Musiciens du Prince

Cécilia Bartoli assure la direction de cette nouvelle formation artistique issue de l'Opéra de Monte-Carlo avec laquelle elle va se produire. Premier concert le 8 juillet, au Palais princier

C'est une rencontre prometteuse entre l'une des plus grandes voix lyriques et l'Opéra de Monte-Carlo. Un mariage inédit qui a donné naissance à un projet baptisé « Les Musiciens du Prince ». Nouvelle formation dans le paysage culturel monégasque pour laquelle Cécilia Bartoli sera la directrice. La voix. Et l'emblème.

L'idée a mis deux années à mûrir. Depuis le jour du come-back de la cantatrice en Principauté. Vingt ans que celle devenue star en son domaine n'avait plus foulé les planches de Monte-Carlo. Elle avait alors 23 ans pour jouer Rosine dans Le Barbier de Séville.

«...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct