“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le violoniste Maxime Vengerov donne le "la" de la nouvelle saison du Philharmoni...

Des paysages et des visages représentant le temps et la vie qui coule.

Bruno Murialdo, le Piémont mis en lumière L'Union Bouliste Carnolésienne régale

Le Philharmonique de Monte-Carlo
au Grimaldi Forum.	(DR)

Philharmonique : l'année Vengerov

La musique à l'honneur pour la 23e Journée du patrimoine ce dimanche à Monaco

YouTube lance ce mercredi ses premières séries françaises, réservées aux abonnée...

Un timbre pour célébrer Monaco en Chine

Mis à jour le 22/08/2018 à 05:08 Publié le 22/08/2018 à 05:07
Richard Seren présentant le timbre qu'il a dessiné pour l'exposition consacrée aux princes et princesses de Monaco, en septembre à la Cité Interdite de Pékin.

Richard Seren présentant le timbre qu'il a dessiné pour l'exposition consacrée aux princes et princesses de Monaco, en septembre à la Cité Interdite de Pékin. Jean-Sébastien Gino Antomarchi

Un timbre pour célébrer Monaco en Chine

Richard Seren a dessiné le timbre officiel, édité à 35 000 exemplaires, de l'exposition « Prince et Princesses de Monaco » qui sera présentée à la Cité Interdite en septembre

Il en a déjà dessiné une quinzaine pour la Principauté, mais ce timbre-là à une saveur particulière. Richard Seren vient de signer un timbre qui marque le lancement à venir, en septembre, de l'exposition « Prince et Princesses de Monaco » présentée à la Cité Interdite à Pékin, en Chine.

Un projet presque logique pour l'artiste monégasque passé maître dans l'art de la peinture chinoise, qui a répondu à la commande de l'office des timbres de Monaco.

C'est lui qui, en 2010, avait déjà réalisé un timbre...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct