“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Cinq belles raisons d’aller au Théâtre Princesse-Grace

En 1949, le poète Jean Cocteau (à droite) fit la connaissance de Francine Weisweiller au cours du tournage des Enfants Terribles.	(DR)

Saint-Jean-Cap-Ferrat rend hommage à Cocteau

« Vertigo », « Wanda », « Eve », « Certains l'aiment chaud », « Volver » des portraits de femmes à l'honneur cette saison pour l'Institut audiovisuel.	(DR/ Emilio Pereda/Paola Ardizzoni/El Deseo)

Portraits de femmes

INTERVIEW. Sandrine Kiberlain: "Sur mon carnet scolaire, les profs écrivaient: t...

"L'Or des Pharaons" se classe en seconde position des expositions les plus visit...

Un mois de décembre dédié à la danse à Monaco

Mis à jour le 06/12/2016 à 05:08 Publié le 06/12/2016 à 22:20
Aleatorio, une création signée Jean-Christophe Maillot.

Aleatorio, une création signée Jean-Christophe Maillot. Photo Alice Blangero

Un mois de décembre dédié à la danse à Monaco

En plus de La Belle, durant les fêtes avec les Ballets des Monte-Carlo, le Monaco Dance Forum propose, dès le 10 décembre, un programme autour de la création contemporaine

En décembre, les Ballets de Monte-Carlo mêlent jeunes talents et artistes confirmés, ensemble réunis dans le cadre du Monaco Dance Forum et avant le programme de fin d'année de la compagnie monégasque qui proposera La Belle. Jean-Christophe Maillot, chorégraphe-directeur des Ballets de Monte-Carlo, présente donc des œuvres qui font la part belle à la création contemporaine. Et d'investir de nombreuses salles de spectacles de la ville : salle Garnier, théâtre des Variétés, la Salle Prince-Pierre du Grimaldi Forum et même la patinoire sur le stade nautique Rainier-III.

Durant onze jours, du 10 au 21 décembre, huit pièces vont faire virevolter les styles et les genres. C'est le Ballet National de Marseille, avec Extremalism - le corps en révolte, d'Emio Greco et Pieter C. Sholten qui ouvre le festival dans la salle Garnier de l'Opéra de Monte-Carlo. « Quelle est la réponse de l'humanité à la crise d'aujourd'hui ? Comment réagit un corps dans une situation extrême ? » Des questions qui n'ont rien de festif mais qui sont abordées par un des chorégraphes les plus reconnus de sa génération.

Une création de Jean-Christophe Maillot

Le Monaco Dance Forum se poursuivra notamment avec une création de Jean-Christophe Maillot, salle Garnier : Men's Dance for Women.

Un coup de cœur pour Confidences, un spectacle de patinage gratuit, sans réservation, sur le plan de glace du stade nautique Rainier-III, en collaboration avec la Mairie de Monaco.

L'œuvre raconte l'histoire vraie de quelques patineurs artistiques rebelles qui décident d'abandonner les paillettes et les stéréotypes pour développer un art de la glisse actuel et légitime.

Des pirouettes strass de leurs débuts jusqu'à la modernité acclamée de leurs toutes dernières créations, les extraits du répertoire de la troupe canadienne Confidences prouvent que, oui, le patinage peut être vraiment artistique.

Leurs créations proposent de réelles œuvres d'auteurs qui exploitent les possibilités scéniques et chorégraphiques de la glisse.

Le festival s'achèvera avec une danse jubilatoire. La prestigieuse Danza Contemporanea de Cuba regroupe les meilleurs danseurs issus de cet incroyable vivier qu'est l'Île de Cuba. Tout en s'ouvrant aux tendances les plus modernes, le répertoire, à l'image des trois ballets présentés, puise dans la culture et les racines de cette terre des Caraïbes pour offrir une danse irrésistiblement cubaine !

Enfin, pour sa traditionnelle programmation chorégraphique de fin d'année, la compagnie de danse monégasque présentera La Belle, dans une nouvelle production du ballet de Jean-Christophe Maillot, créée en 2001, au Grimaldi Forum, du 28 décembre au 3 janvier.

Outre les nouveaux costumes, on notera notamment la participation exceptionnelle d'Olga Smirnova et Semyon Chudin, danseurs étoiles du Ballet du Théâtre du Bolchoï.


La suite du direct