“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Cinq belles raisons d’aller au Théâtre Princesse-Grace

« Vertigo », « Wanda », « Eve », « Certains l'aiment chaud », « Volver » des portraits de femmes à l'honneur cette saison pour l'Institut audiovisuel.	(DR/ Emilio Pereda/Paola Ardizzoni/El Deseo)

Portraits de femmes

INTERVIEW. Sandrine Kiberlain: "Sur mon carnet scolaire, les profs écrivaient: t...

"L'Or des Pharaons" se classe en seconde position des expositions les plus visit...

Le violoniste Maxime Vengerov donne le "la" de la nouvelle saison du Philharmoni...

Un duo pour une exposition Des fiançailles avec l'Irlande

Mis à jour le 21/02/2017 à 05:07 Publié le 21/02/2017 à 05:07
A gauche : Béatrice De Domenico devant son œuvre La fusion du Cœur. À droite : Laurence Cornou prime le mouvement et la liberté du geste. Toutes deux ont reçu la Médaille de la Ville de Beausoleil.

A gauche : Béatrice De Domenico devant son œuvre La fusion du Cœur. À droite : Laurence Cornou prime le mouvement et la liberté du geste. Toutes deux ont reçu la Médaille de la Ville de Beausoleil. S.I.

Un duo pour une exposition Des fiançailles avec l'Irlande

C'est un duo d'artistes que la galerie du Service Culturel accueille actuellement jusqu'au 3 mars (1).

C'est un duo d'artistes que la galerie du Service Culturel accueille actuellement jusqu'au 3 mars (1). Laurence Cornou, artiste parisienne, et Beatrice De Domenico, sculptrice basée à Nice, partagent cet espace, mettant en valeur et d'une manière harmonieuse leurs créations.

Deux parcours riches en reconnaissances, en prix décernés, en expositions en France et à l'étranger, en Biennales internationales, en Salons d'art contemporain renommés.

Deux chemins aux influences diverses, entre dessins et sculptures, une coulée d'expression en fusain et pastel sec pour l'une, un jeu de matières pour l'autre.

Béatrice de Domenico (2)

« Mes créations, c'est un travail, un chemin qui sépare le dessin et la sculpture. Mes thèmes portent sur l'amour, l'écologie, le processus nucléaire, la politique… »

À travers chaque pièce, au-delà de ce résumé, on découvre la complexité et le sens profond de sa réalisation, parfois analytique, parfois porteuse de message ou encore d'ondes positives (ce que souhaite l'artiste).

Au lieu d'écrire ou dessiner avec un crayon sur du papier, Béatrice...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct